Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vos visites

Publié par le kiosque aux canards

La grande tromperie des nationalistes de tous bords ; l'assistanat est ce qui contribue à rendre notre pays passif et inefficace. Sauf que tous les indicateurs prouvent le contraire.

L’assistanat et les méchants pauvres qui en abusent ; un mensonge à la française

Ça commence à être bien casse couilles d’entendre, déclamé ça et là par des gens qui ne savent pas de quoi ça cause dans la réalité, le fait que notre pays croulerait sous les aides en tout genre et assumerait la fainéantise d’un tas de RSA socle, RSA activité, CMU, aide au logement, ... -.

D’ailleurs, remarquons de suite que l’aide à l’éducation n’est jamais remise en cause ; tu m’étonnes ; tout le monde la touche, même les détracteurs des autres aides -. Alors on nous parle des fameux serpents de mer de la discipline ; les bénéficiaires qui roulent en bagnole de luxe, comme si nos routes étaient parsemées de jeunes bronzés - par ce qu’en plus, les bénéficiaires de ces aides, pour ces gens là, sont principalement jeunes et bronzés - qui friment aux volants de belles allemandes ou de jolies italiennes.

Et, le pire du pire, c’est qu’il existe des gens qui croient réellement qu’un étranger à plus de droits, en France, qu’un français et que notre république se meurt financièrement de déficits liés à ces aides, dont une grande partie, selon eux, est délivrée à des faux chômeurs. Or, dans la réalité, tout étranger - comme dans la majorité des pays occidentaux - bénéficie, à la seule condition qu’il travaille de manière déclarée - et donc qu’il paye charges et impôts - des mêmes droits que les nationaux (assurance maladie, indemnisation des accidents du travail, congés de maternité pour les femmes) ; ni plus, ni moins.

La fraude aux prestations sociales en France n’est pas celles des particuliers

Ainsi, si les réacs et autres nous rabâchent régulièrement les oreilles de la fraude aux prestations sociales, celle-ci est bien moins importante que les indus non intentionnels, relevant d’une erreur de l’administration. Par exemple, sur les indus versés par la Cnaf en 2009, 30 % seulement relevait de fraudes ; les 70 % restant sont des erreurs de l'administration elle-même. Selon la Cour des comptes (2010), la fraude aux prestations pour le régime général de Sécurité Sociale représenterait entre 2 et 3 milliards d’euros (elle serait de plus de 5 milliards d’euros en Grande Bretagne). 

La fraude sur les prélèvements sociaux s'élèverait, quant à elle, à 16 milliards d’euros et serait principalement imputable aux employeurs. Alors quoi ? Et bien tout simplement, que si on prend les montants liés à la fraude des particuliers et que l’on met en face les montants liés aux personnes qui pourraient demander ces aides et ne le font pas ; on est bien loin du compte.

La réalité de l’aide sociale en France : de nombreux français n’en demandent pas

on parle beaucoup moins du grand nombre de personnes qui ne reçoit pas les prestations auxquelles elles peuvent prétendre. Le taux de non recours au « RSA socle » s’élève en France à 35 % et à 68 % pour le « RSA activité » (destiné aux personnes qui ont repris une activité partielle). 

On estime le manque à gagner pour les bénéficiaires à 432 millions d’euros en décembre 2010. En 2009, la Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts) évaluait à 29 % le taux de non-recours à la Couverture maladie universelle complémentaire (Cmu-C) des bénéficiaires du Rsa. Concernant le Droit au logement opposable, alors que les préfectures et le ministère du Logement estimaient à 648 568 le nombre de recours potentiels, seuls 206 008 recours avaient été déposés au 31 décembre 2010 (pour 68 368 réponses favorables).

Pour le Centre d’analyse stratégique, si les motivations des fraudes semblent évidentes, celles qui produisent du non recours apparaissent plus obscures. De fait, il est probablement lié à des comportements individuels (non connaissance, refus de demande), à la responsabilité de l’administration (mauvaise information, trop grande complexité dans l’accès aux droits) ou à la conception même des prestations (prestations trop complexes ou mal définies par rapport aux besoins).

Alors ? La France est-elle pourrie par les fraudes des “pauvres”, des “étrangers” ?

On résume : fraudes des particuliers : 2 à 3 milliards d’euros, des patrons d’entreprises : 16 milliards d’euros, erreurs de l’administration : 1,2 à 1,3 milliards d’euros et personnes ne demandant pas d’aides sociales alors qu’elles y ont droit :5,7 milliards d’euros.

Pour les particuliers, les fraudes les plus importantes concernent les indemnités journalières (IJ) pour arrêts maladie. Le montant détecté a été en 2010 de 5,4 millions d'euros. Il s'agit d'assurés sociaux qui ont continué à percevoir des IJ alors qu'ils avaient repris le travail.

La France est-elle pourrie par les fraudes des “pauvres”, des “étrangers” ? Non ; les plus fraudeurs de notre systèmes sont les chefs d’entreprises et les personnes qui bossent et qui posent des IJ pour arrêts maladie. Alors, si vous croisez un petit jeune dans une jolie voiture, ne vous demandez pas si c’est un RSA qui fraude, mais plutôt si c’est un chef d’entreprise qui plombe le budget des autres, ou bien d’un jeune cadre qui a posé des IJ pour prolonger ses vacances. Et, s’il est “bronzé” ; c’est sans doute qu’il revient de Saint Barth’...

 

Pour en savoir plus =

“Il y a trop de gens qui abusent de l’assistanat” : ben non et on le prouve par les chiffres

Commenter cet article

kalta 30/05/2017 09:49

la réalité c'est que les bas salaires ôtent tout droit aux aides et du coup, oui ces travailleurs là gagnent moins que s'ils restaient à la maison!
la valeur "travail" disparait , aujourd'hui, de moins en moins de gens veulent bosser (salariat) car la productivité (privé) est difficile à tenir moralement et physiquement. Dans les collectivités, c'est plus le bore-out qui guette...
en tout cas, avoir un "trou" dans le CV il y a 20 ans était éliminatoire
aujourd'hui, c'est considéré comme normal
l'accomplissement personnel à tout prix, ne mène qu'à une société égoïste, financée par les derniers maso qui se lèvent tôt le matin, pour arriver (un jour peut-être) à une hypothétique retraite,; au bout du rouleau.
la société des loisirs , de l'oisiveté, est un société où l'on génère de l'assistanat et de la pauvreté de masse.
Le juste milieu reste encore à inventer.

Boson 26/02/2017 21:10

L'assistanat en chiffre en France :
La sécurité sociale a donné en 2015 aux 110 caisses d'allocations familiales plus de 71 Milliards d'euros, le déficit de la sécu en 2015 était de 12,8 Milliards d'euros.
Cherchez l'erreur, nous distribuons de l'argent que nous n'avons pas.
Qui croyez vous va payer ces dettes ?
Nous donnons le RSA sans rien demander en retour, nous donnons de l'argent gratuitement, croyez vous qu'il ne faudrait pas demander à ces bénéficiaires de travailler 3 heures au matin dans les mairies de leur lieu d'habitation.
Nous sommes en train de marcher sur la tête et ceci ne pourra pas continuer comme cela.

waridel 02/01/2017 01:10

tous des crevards jaloux ras le bol de la jalousie vive la dissidence vive les anar

guidetti 27/09/2016 03:14

oui cela est vrai trop des abus sur les assistés que l'argent tombent du ciel sans rien faire toute le long d'une journée ;donner un peu plus aux retraités qui ce sont fatigués en travaillant toute la vie

Cedric 14/01/2016 07:26

Personne n a jamais dit que le probleme de la France etait la fraude comme votre arricle le dit. Les gens disent que le vrai probleme etait les aides tout court. Et c est la verite. La cmu n existe pas dans la plupart des pays. 2 ans de chomage en France c est franchement abuse. J ai perdu mon emploi en trois ans j ai utilise 2 mois de droit et la je viens de reprendre une activite en CDI. Meme 6 mois de droit comme en Angleterre m aurait suffit. Ah oui par contre il ne faut pas avoir peur de bosser. Je connais plein de chomeurs qui ne veulent pas des propositions qu on leur fait parce que c est a 1h de chez eux en transport. J ai deja bosse a 1h45 de chez moi et je suis toujours en vie. Et en plus je touchai vraiment bien. Je prefers ca qu un smic pret de chez moi. Et le rsa aussi est une plait eg c est la realite. La caf de meme devrait revoir ses bareme et conditions. Le patonat qui cotise alors seuls les travailleurs devraient pouvoir en beneficier. C es dur mais c est comme ca. Au lieu de ca en France on devalorise le boulot avec toute les aides. Il est plus interessant d etre un couple avc deux gosses et des aides que la meme chose vivant sur un smic.

Le Kiosque aux Canards 14/01/2016 13:06

"Personne n a jamais dit que le probleme de la France etait la fraude comme votre arricle le dit" ; et bien si ; tous les partis de droite et d'extrême-droite l'affirment. Il suffit de se tenir informé pour le savoir

une demande 09/12/2015 11:12

Bonjour,

Je voudrais répondre a tous ceux qui affirment que recevoir des aides en France lorsque l'on est étranger est facile, c'est absolument faux, je suis de nationalité anglaise ressortissante donc de l'union européenne et j'ai du justifiée de 3 ans de travail en France avant de pouvoir avoir une carte vital (sans cmu). Lorsque l'on fait une demande de rsa il faut fournir les trois derniers avis d'imposition ce qui est impossible pour une personne qui vient d'arriver en France. Il faut arrêter de dire que tous les problèmes en France sont dus aux étrangers. Lorsque l'on s'appercoit que quelqu'un qui a travaillé pendant deux ans au smic peut prétendre à 900€ de are pendant 2 ans sans compter les APL et autres aides on comprends pourquoi il y a autant de chomeurs, pourquoi se lever tous les matins, payer tous les frais qui sont liées au travail (transport, repas midi, garde enfant) quand on peut rester a la maison et être rémunéré par les personnes qui travaillent et payent des charges monstres ?

Le Kiosque aux Canards 09/12/2015 12:14

Nous sommes entièrement d'accord ; seuls les beaufs incultes pensent que les "étrangers"sont protégés en France ; merci pour votre témoignage qui confirme ce que nous écrivons depuis des années

Annah 05/11/2015 15:49

Il y abien des explication du fait de l'exeistance du fraude sociale!!?

laporte 05/10/2015 13:15

Je vais vous donné un bel exemple
Dans ma famille, une personne étrangère (d'un pays où la corruption règne), perçoit cette aide qui lui a été attribuée depuis 4 ans.
Elle y a le droit car elle entre dans les critères demandés.
Sauf qu'en France vos déclaration sont censé être de bonne foie, et le contrôle des revenus s'arrêtent à nos frontières...

Ce parent de la famille n'est pas sincère, car en effet d'autres revenus (locatifs), ne sont pas déclarés, environs 300€/mois sont perçus dans son pays (sont crédités sur un compte local dans son pays)...
Ici en France les 800€ perçus sont un luxe, que d'autres pourraient envier, en effet elle n'a pas de loyer à payer (usufruitier d'une succession), elle a tellement de privilèges avec ce pécule que les frigos sont pleins, tellement de privilèges qu'elle peut s'offrir le luxe de retourner au bled 2 fois par ans (début et fin d'années), et récemment elle vient de s'offrir un séjour d'une semaine à Djerba (à 2 adultes+1 enfant pour une valeur d'environ 1000€).
Au total cette année elle a dépensé entre 5000 et 7000€, alors que la succession n'a pas encore été partagée.

Par déduction ces dépenses proviennent d'un recel que j'ai constaté.

Sachant qu'elle n'a eu aucun scrupule, à laisser mon père en maison de retraite, pendant qu'elle invitait du monde dans la maison, voyageait aux quatre coins du monde (même en chine), alors qu'il existe une dette pour la prise en charge en ehpad, serait pour tous citoyens un fardeau ...

Entre parenthèses, lorsque je lui ai demandé la raison de son internat en ehpad, son prétexte m'a sidéré : "vous savez ce n'est pas facile de le nettoyer, de ses urines et de ses excréments..." . Tout le monde de censé aurai trouvé une aide à domicile, mais je comprends mieux le fait qu'il était plus un obstacle à ses autres objectifs...

Morale de l'histoire : lorsque vous bénéficiez de la crédulité, pourquoi ne as exploiter cette crédulité...

Pour en revenir à vos chiffres, dans mon cas ce parent percevait le minimum vieillesse, grâce à une manipulation des chiffres du trésor public, alors que mon parent décédé était en ehpad. La manipulation est celle-ci : 1600€ que percevait mon défunt parent de sa retraite, déduit de 800€ en faveur du parent étranger, d'où le non recensement au registre de l'aspa... Donc allez savoir si d'autres manip n'ont pas été identique ou similaire à celle-ci...

guidetti 27/09/2016 03:17

les fraudes ils y en a beaucoup pas assez de contrôle;tout le monde en payent les conséquences

Le Kiosque aux Canards 07/10/2015 13:32

Et ? En quoi cela modifie t'il les chiffres ?

zorba 15/07/2015 01:43

MERCI

Mouton 22/05/2015 19:13

Je suis bosseur, je ne connais pas les arrêts maladie, ni les 35h. Et pourtant, je me demande à quoi cela sert-il encore de travailler dans ce pays d'assister, hormis la gloire de travailler pour nourrir une autre famille que la sienne. Je travaille dans le commerce et je vois tous les jours arriver des cassos en voitures récentes, vêtements de marque, portable dernier cris, me prendre ce que l'on appelle des produits de première nécessité (électroménager, meuble, litterie) haut de gamme, c'est la CAF qui régle. Et le couple d'ouvrier qui travaillent, arrive à peine à se payer l'entrée de gamme, en payant en plusieurs fois. Pas étonnant; pas d’impôts locaux, pas d’impôts sur le revenu, pas de cantine (ou presque, du moins pour ceux qui veulent payer), CMU, prime de noël, bon restaurant (par la mairie), chèque vacance, allocations logement, allocations familiales (cela me sort par les yeux de voir des personnes avoir le droit de continuer à faire des enfants alors qu'ils n'ont pas les moyens de les nourrir)... Mais de qui se moque-on ? Pas étonnant qu'il y est autant de personne à vivre au crochet de ceux qui ont encore le courage de travailler pour la gloire. Je ne dis pas qu'il ne faut pas aider la personne qui s'est fait licencier mais uniquement le temps qu'elle retrouve un emploi dans sa branche. Passer ce délais, si elle refuse le poste qu'on lui présente, c'est marche ou crève. Trop de social, tuera le social, cela n'est plus qu'une question de temps, car il y aura bientôt plus de personne à vivre du social, que de personne pour y contribuer. Je ne suis pas plus pour le gros, que le petit. Nos chers haut fonctionnaire qui vive grassement sur notre dos, le payeront également le jours venu...

Le Kiosque aux Canards 23/05/2015 21:09

"...à quoi cela sert-il encore de travailler dans ce pays d'assister..." vous voulez sans doute écrire "dans ce pays d'assistés" ? Et bien voilà ; vous avez vous-même trouvé la réponse ; à se procurer un Bescherelle...

Sylvie lemaigre 28/03/2015 08:51

Merci pour toutes ces informations. Pourquoi ce n'est pas plus divulgué?... Si La gauche informait sur ces chiffres elle serait plus crédible. C'est le fond de commerce de la droite et de l'extrême droite, c'est grave de ne pas pouvoir ouvrir les yeux à ces gens là. Sans parler des gros que ça arrange. Le petit électeur de droite et d'extrême droite n'a pas les moyens de s'informer .

serrurier 26/03/2015 12:09

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

luigimartinello 25/03/2015 19:38

par rapport à mon commentaire du 04 03 et le lien que vous avez mis . je peux vous confirmer que ce que je viens de vous décrire est exactement ce qui est détaillé dans votre lien.
moi je suis juste en train de vous dire que ce n'est pas à l'état de se muer en assistante sociale. pour cela il y a des associations qui existent. j'en ai assez de cet état régalien qui cherche à pénétrer dans la vie dans gens pour tout régenter. ce n'est pas ma définition du socialisme, ça c'est du communisme. mes références en matière de socialisme ce serait Schröder ou Clinton, ou dans une moindre mesure lionel jospin qui disait : "l'état ne peut pas tout"

07/03/2015 05:58

Et bien, pauvres de vous..... lisez-vous les uns les autres et vous comprendrez pourquoi la France va mal !
Vous connaissez l'expression "diviser pour mieux régner" ?
Pour jongler au quotidien entre les administrations et le "peuple" , sachez que les différentes administrations sont généralement de mauvaises fois contrairement à la population quk essaie de faire de son mieux pour pouvoir vivre décemment.
Pour que les choses soient claires également, toute personne de nationalité étrangère à l'Europe se voit le droit de contracter un emprunt (généralement à 0%) dans son pays d'où il vient afin de pouvoir palier à certains manques et vivre correctement dans le pays accueillant.
et n'importe quel jeune de n'importe quelle nationalité achèterai une voiture de luxe s'il avait le choix. ....
je pourrais continuer à argumenter cet article qui pour ma part je trouve réaliste dans les grandes lignes, mais en vous lisant tous, j'ai honte d'être française !
Et voilà pourquoi nous avons TOUS besoin des différentes aides de l'état, notre peuple n'est pas uni dans la difficulté, et tout ce que nos parents ont acquis au fil des années, nous sommes en train de tout perdre à cause de notre bêtise et de la jalousie.
Continuez à bien vous regarder le nombril, si vous arrivez à dormir la nuit, tout va donc pour le mieux !

pionnier 13/03/2015 09:13

Une réponse constructive, Merci! Bonne journée!

f 05/03/2015 10:52

Ça commence à être bien casse couilles d’entendre, déclamé ça et là par des gens qui ne savent pas de quoi ça cause dans la réalité, le fait que notre pays croulerait sous les aides en tout genre et assumerait la fainéantise d’un tas de RSA socle, RSA activité, CMU, aide au logement, ... -

Je vous le répète, nul besoin d'avoir cotisé quoique ce soit: seul un inscription au pôle emploi (même sans avoir préalablement travaillé) avoir plus de 25ans et une attestation de résidence durant 3mois en France suffisent pour ouvrir des droits au rsa. Pour les personnes en situation irrégulière il y a un équivalent à la cmu

pionnier 13/03/2015 09:12

Exemples concrets?? Chiffres ???

jean Némar 06/03/2015 21:53

je ne veux pas prendre part à vos commentaires qui, au tout début , m’intéressaient.Mais je constate simplement , naïvement, que malgré les arguments, les sources , et la conviction d'avoir toujours raison , tout cela reste confus et aucune solution ne permet, autant dans vos echanges qu'en France , de faire évoluer la situation , de trouver un terrain d'entente pour progresser vers une solution équitable et juste !!!
tant que les gens entendrons mais n'écouterons pas ce qu'ils ont à se dire pour avancer vers un avenir positif, créatif,innovant et basé sur le respect et l'échange, chaque effort quel qu'il soit sera vain !!

Le Kiosque aux Canards 05/03/2015 11:03

Et moi je vous répète que cet article n'explique pas autre chose et précise même pourquoi le RSA activité et le RSA socle sont bien moins utilisés qu'ils pourraient l'être. Et vos commentaires expliquent parfaitement la phrase issue de mon article que vous citez ;-)

luigimartinello 04/03/2015 20:35

je peux vous parler de l'aspa. comme aide sociale controversée on détient là le pompon.
pour une personne seule elle est de 800 euros net par mois (chiffres disponibles sur lassuranceretraite.fr) et pour y prétendre vous n'êtes pas obligé d'avoir travaillé dans votre vie (si vous n'avez pas travaillé on vous donne le "saspa" versé par la caisse des dépôts et consignation mais c'est la même chose, les mêmes montants). vous pouvez y prétendre dès 62 ans avec le recul de l'âge de la retraite (si inapte au travail reconnu par le médecin conseil de la sécurité sociale) ou 67 ans pour ceux qui ne seraient pas reconnus inaptes. donc on verse jusqu'à 800 euros par mois (je m'explique si vous percevez 100 euros de retraite personnelle la différence à verser en aspa sera donc de 800-100 euros= 700 euros) et pour un couple le montant est au delà de 1200 euos (chiffres dispo sur lassuranceretraite.fr). 2 justificatifs de domicile lui seront simplement demandés + avis d'imposition
ce qui est choquant c'est qu'on verse 800 euros à une personne qui peut ne jamais avoir travaillé de sa vie, alors que la retraite de base + complémentaire arrco d'une femme de ménage qui s'est cassé le dos toute sa vie chez des particuliers ne sera guère supérieure (les femmes de ménages sont les travailleuses qui ont les plus petites retraites des salariés). Parfois j'ai envie de leur dire lorsqu'elles demandent leur reraite : "vous auriez mieux fait de rester assise chez vous tranquille à attendre l'aspa comme beaucoup" oui mais bon sauf que la France sans des gens aussi dévoués ne serait pas la France
bref . le problème de cette aspa c'est que les citoyens de l'union européenne ont exactement les mêmes droits que les français, alors qu'un citoyen non communautaire (par exemple marocain ou tunisien) on va lui demander de justifier + de 5 années consécutives de résidence sur le territoire français. donc beaucoup de gens viennent des pays pauvres de l'union européenne pour être hébergés par de la famille en France et bénéficier de l'aspa et du système de soin favorable. aujourd'hui pour un citoyen portugais par exemple, il lui suffit juste de faire compléter la bonne déclaration sur l'honneur pour son enfant qui l'héberge en France (je précise j'insiste, je surligne et surligne encore et encore) : AUCUN AUTRE JUSTIFICATIF DE DOMICILE NE LUI SERA DEMANDE. donc la vraie vie elle est là. Oui je l'affirme en France on ferait mieux d'encourager ceux qui bossent et privilégier le "minimum vieillesse" (de son vrai nom ASPA) pour les français avant de le distribuer généreusement à ceux qui affluent de toute l'europe. et quant à votre article au fond de moi ça crée un sentiment de révolte, car aider les plus pauvres c'est super, sauf quand le travail est si peu valorisé que les plus jeunes se disent qu'il vaut mieux devenir chômeur et profiter des aides sociales plutôt que se lever chaque matin pour chercher du travail. c'est une question de mentalité et il est de notre devoir de dire que le travail est une valeur positive

Le Kiosque aux Canards 04/03/2015 23:05

Heu, désolé de vous contredire, mais l'ASPA ne fonctionne pas "tout à fait" ainsi : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F16871.xhtml

Y 03/03/2015 20:23

Je sais pas dans quel monde vous vivez ...
Vous racontez des énormités

Le Kiosque aux Canards 04/03/2015 16:28

et bien, j'attends que vous contredisiez mes chiffres et mon analyse : au boulot ! ;-)

Gilbert 04/03/2015 11:20

Personnellement, j'ai la prétention de savoir dans quel monde je vis. Ce monde s'appelle la jungle tout simplement: ou bien tu bouffes (à tous les râteliers, si c'est possible ....) ou bien tu es bouffé ! ! ! tout ce que l'on peut dire d'autre sur le sujet, c'est du vent, rien que du vent; c'est juste pour endormir le bon peuple à qui les grands et puissants de ce monde ne demandent qu'une chose: ferme ta gueule et obéis ...... Allez, faites un effort et réveillez-vous: le monde des Bisounours, à trop y séjourner ça peut être dangereux aussi ! ! !

Gilbert 03/03/2015 18:47

Voilà bien un sujet sur lequel on pourrait polémiquer des heures et des heures sans jamais se mettre d'accord. Juste une ou deux petites remarques toutefois. Pour les indus, c'est sûr que les erreurs sont trop nombreuses et c'est sûr aussi que c'est presque toujours le "petit" à qui l'on mettra le maximum de pression pour rembourser, alors que pour le "grand", ma foi ..........
Maintenant, pour ceux qui ont "la peau brune" et qui reviennent d'un "séjour à Saint Barth.", je suis désolé mais il faut qu'on m'explique comment font ces personnes (bon nombre de femmes aussi) pour rouler en BMW, en Mercédès et autre véhicule haut de gamme - presque toujours neuf - alors qu'ils n'ont pas d'emploi régulier, voire pas d'emploi du tout. C'est quand même pas Papa ou Maman qui ont avancé les fonds et c'est quand même pas toujours le trafic de drogue qui finance ! ! ! !

Le Kiosque aux Canards 03/03/2015 18:53

Allez savoir ;-) Mais c'est bien le soucis que vous pointez du doigt : quand on ne sait pas, on ne fait pas comme le FN et comme une partie de l'UMP qui partent du principe que ce sont des "magouilleur" qui peuvent se payer ce genre de voitures. Une piste toutefois ; la majorité de ces mêmes voitures de luxes sont bien souvent louées ;-)

trafficmonsoon.fr 03/03/2015 17:41

La France est connus pour ça a travers le monde. Et beaucoup de personne sont conscient de ça et non que un but profité du systèmes.

yl 03/03/2015 16:43

vous ne dites pas la realite
tout etrangers en regle peut beneficier des minima sociaux RSA APL CMU AL ect...sans jamais avoir travaille ni avoir payé le moindre impot
meme les sans papiers ont droit a une sorte de CMU
pire tout etranger de plus de 68 ans qui n a jamais travaillé ni cotisé a droit a 750 E par mois en sachant que 50/100 de nos agriculteur ne touchent pas plus de 500 € a la retraite
voila je tenais juste a vous le preciser a tord ou a raison ...

pionnier 13/03/2015 09:10

C'est le principe de solidarité et d'assistance sur lequel est basé notre système de redistribution! Il ne faut pas confondre revenus de transferts ( prestations sociales, allocations chômages et autres ) et retraites même si la branche retraite fait partie de la Sécurité Sociale 500€ de retraites pour des agriculteurs comme pour qui que ce soit c'est d'une indécence totale mais savez-vous que nombre de personnes d'origines étrangères ont travaillé pour des entreprises françaises souvent sans être déclarées ( dans le bâtiment et la restauration notamment ), résultat : 0 retraite, pas de cotisations sociales salariales et patronales ! Certains chefs d'entreprise voyous ne sont-ils pas à inculpé ??? regardez également ce que représente la fraude fiscale, tous ces riches qui ont des comptes à l'étranger et qui s'exonère de toute charge, l'exemple de l'entreprise Total (entreprise qui a son siège social en France et qui est une entreprise française) est également scandaleux : réaliser en 2013 un BENEFICE NET de 8,4 Milliards d'€ et qui en même temps va bénéficier du CICE ( Crédit Impôt pour la Compétitivité et l'emploi et du Crédit Impôt Recherche, cela c'est la réalité ! Un autre exemple criant : entre 60 et 80 Milliard d'€ s'envolent chaque années dans des paradis fiscaux, notre déficit public qui était de 98 milliard d'€ en 2012 pourrait être comblé...Attention à ne pas faire de quelques exemples une généralité, et pensez à regarder d'où viennent tous les prélèvements obligatoires et qui est vraiment dans l'illégalité! Ceci n'est pas un parti pris, seulement LA REALITE!

Le Kiosque aux Canards 05/03/2015 10:42

et donc ? Vu que je n'écris pas l'inverse dans mon article, je ne vois vraiment pas le problème ; donc on peut s'inscrire à Pôle Emploi et, une fois inscrit, ne pas toucher d'aide de Pôle Emploi. Une fois que vous avez écrit cela, vous n'avez toujours pas prouvé que ce que j'écrivais est faux. Sauf si les étrangers ont, tout comme les français, travaillés et cotisés. Exactement ce que j'explique dans cet article.

f 05/03/2015 10:39

On peut parfaitement s'inscrire a pole emploi sans avoir préalablement travaillé , je vous le confirme aussi ;-) . Seuls ceux qui ont suffisamment cotisé recevront sur un laps de temps une prestation de chômage (ce qui n'a rien à voir avec le rsa)

Le Kiosque aux Canards 05/03/2015 10:37

Pour toucher une rémunération issue de Pôle Emploi ; oui, il faut avoir travaillé. Je vous confirme. Donc, s'il vous plait ; lisez correctement les liens que vous envoyez ; parce que pour l'instant, tous ceux que vous avez posté valident mon article ;-)

f 05/03/2015 10:33

Par ce que pour vous être inscrit à pôle emploi est "travailler " ?

Le Kiosque aux Canards 05/03/2015 10:33

et alors ? En quoi ce lien contredit il ce que j'écris ? (bis) Pour l'instant, aucun lien que vous postez ne contredit ce que j'écris ; d'ailleurs, je rappelle que le délai de trois mois est valable pour les étrangers issus de l'Union européenne, pour les autres c'est cinq ans - pour le RSA par exemple - (pensez à lire les liens que vous postez ;-) )

f 05/03/2015 10:28

Pour la cmu , idem juste 3mois, et si en situation irrégulière c'est une autre aide équivalente http://m.vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1072.xhtml#N10087

Le Kiosque aux Canards 05/03/2015 10:27

et alors ? En quoi ce lien contredit il ce que j'écris ?

Le Kiosque aux Canards 05/03/2015 10:26

Et alors, c'est bien ce que j'écris ; je cite "Or, dans la réalité, tout étranger - comme dans la majorité des pays occidentaux - bénéficie, à la seule condition qu’il travaille de manière déclarée - et donc qu’il paye charges et impôts - des mêmes droits que les nationaux (assurance maladie, indemnisation des accidents du travail, congés de maternité pour les femmes) ; ni plus, ni moins." ; ainsi, le RSA bénéficie de la même manière aux étrangers et aux français.

f 05/03/2015 10:21

http://m.vosdroits.service-public.fr/particuliers/F24637.xhtml

f 05/03/2015 10:20

Puisque vous ne vous fiez pas aux liens donnés par Yl, voici celui de Legifrance qui atteste que des etrangers peuvent parfaitement percevoir le rsa sous certaines conditions (résider 3 mois et être inscrit a pole emploi suffise par exemple)

Le Kiosque aux Canards 05/03/2015 10:09

Je ne vois pas pourquoi je devrais corriger quoique ce soit ; il n'y a aucune erreur dans cet article a priori, à moins que vous m'en pointiez une, ce que j'attends depuis votre premier message.

f 05/03/2015 10:05

Ce n'est pas pour autant que vous avez corrigé votre article ou annoté un erratum

Y 03/03/2015 20:25

Relisez vous vous êtes bien trompe !!

feat 03/03/2015 18:19

www.la-retraite-en-clair.fr

Le Kiosque aux Canards 03/03/2015 17:55

voilà ; donc vous confirmez que je ne me suis pas trompé : merci ;-)

yl 03/03/2015 17:54

http://www.journaldunet.com/management/remuneration/retraite-moyenne.shtml

desole me suis trompé c est une moyenne de nos retraites
apres quel lien vs souhaitez les retraites de plus 68 ans aux etrangers qui n ont jamais travaille il y a de la pub dans nos consulats mais je vais vous trouver un lien
http://24heuresactu.com/2011/04/27/scandale-la-retraite-sans-cotisation-des-immigres/
et me suis trompe c est a partir de 65 ans ....

le RSA APL CMU AL ne sont pas soumis a la nationalité francaise
si j ai pu vous instruire j en suis ravi
au plaisir de vous lire

Le Kiosque aux Canards 03/03/2015 16:50

Et bien vous allez donc nous donner, en lien, les textes de loi qui confirme cette affirmation ; nous les attendons avec impatience :-))) Tant que vous y êtes, donnez nous aussi la source d'où vous sortez que "50/100 de nos agriculteur ne touchent pas plus de 500 € a la retraite"

claude field 01/03/2015 23:18

Le fond du problème ne se trouve pas dans la justification des 70%.
Relisez ce que le MEDEF a écrit dans un rapport du 1er juillet 2002 ("marché unique, acteurs pluriels", du temps de Sélière) :
" il ne faut pas subventionner l'offre, il faut solvabiliser la demande".
Officiellement il s'agissait d'assurer la concurrence, mais dans les faits ce texte indique bien qu'il est de la philosophie économique du MEDEF que de développer des comportements d'assistés auprès des consommateurs pour orienter les achats : les prix sont élévés (pas aidés) et les acheteurs "bénéficient" d'aides pour consommer. Cette approche a été généralisée à une grande partie des secteurs économiques et, point fixe de l'idéologie médiatique elle
est devenue un critère de jugement. Quelle manipulation!!

Cybelia 01/03/2015 16:48

Je ne suis pas tout à fait d'accord concernant les indus de la branche famille. Je suis technicien-conseil en Caf et la phrase "Par exemple, sur les indus versés par la Cnaf en 2009, 30 % seulement relevait de fraudes ; les 70 % restant sont des erreurs de l'administration elle-même." me hérisse le poil.
Parmi les 70 % qui ne sont pas des fraudes, il y a :
- des indus liés à des changements de situation professionnelle ou familiale déclarés tardivement mais qui ne sont pas qualifiés de fraude (car impact financier faible ou simple retard de déclaration de la part de l'allocataire)
- des indus liés aux échanges d'information avec les partenaires ou les tiers (notamment les bailleurs qui omettent de signaler le départ de leur locataire et continuent à percevoir les aides au logement)
- des indus liés à des problèmes techniques : notre législation est tellement complexe que notre système informatique a parfois du mal à suivre (je tire d'ailleurs mon chapeau aux informaticiens de la Cnaf qui doivent avoir un mal fou à adapter notre système à toutes les modifications législatives)
- d'autres indus dits "techniques" suite à des échanges avec nos partenaires (Pôle Emploi, les impôts, etc...)
- et enfin, les indus dits "erreur Caf", réellement imputables à une erreur d'un technicien qui, comme moi, n'est qu'un humain et qui doit s'adapter encore et encore à des législations de plus en plus compliquées et illogiques.

Je sais que pour beaucoup de gens, nous autres employés Caf (et des autres administrations de la Sécurité Sociale entre autres), ne sommes que des planqués derrière des bureaux qui sont bien contents de toucher leur paye à la fin du mois et s'en balancent que d'autres n'aient rien à donner à manger à leurs gamins.
À tous ces gens, j'aimerais juste dire que ça ne nous fait jamais plaisir de demander à quelqu'un de rembourser des sommes perçues indûment, ni de se faire incendier après au téléphone, par courrier ou à l'accueil pour des indus qui ne sont, le plus souvent, pas de notre faute.
C'est pour cette raison que je tenais à commenter cet article, histoire de rétablir un peu la vérité sur ces "70 %" d'indus qui seraient de la faute seule de l'administration.

rider 02/03/2015 11:18

Je tiens à répondre à votre commentaire
Vous insinuez que les gens envoient trop tard leur ressources ou leur nouvelle situation or quand on fait le déplacement pour avertir du changement de situation et qu'on vous dit c'est bon vous toucherez quand même quelque chose alors que vous précisez que vous travaillez vous trouvez cela normal qu'ensuite on vous envoie un courrier en vous disant vous n'aviez pas droit à cette somme? Alors que vous le saviez et que vous avez signaler ce changement afin de ne pas toucher. Donc, cessez de prendre les gens pour des CONS!! Ensuite, réclamez de l'argent alors que la CAF vous doit bien plus mais qu'on vous donne rien sous prétexte qu'il manque des documents pour analyser votre situation ( ceux-ci étant déjà fait auparavant) cela me parait bien facile aussi. Donc, à force il est normal de GUEULER, non? Cessez de nous prendre pour des CONS et de répondre à côté des questions. Vous touchez votre salaire tant mieux mais nous dans nos métiers une erreur égal chômage et j'estime que ça devrait être votre cas aussi. Car quand on a une famille et qu'il faut la nourrir et qu'en plus on vous réclame de l'argent alors qu'on fait ce qu'il faut et qu'on devrait plutôt toucher le triple de ce qu'on doit soit disant, il y a de quoi avoir les nerfs après la CAF!

mems 01/03/2015 19:30

ben moi je suis technicien prestations a la secu. je defendrai pas bec et ongle mon poste. on fait enormement d'erreurs et c'est tjrs aux memes que l'on demande de rembourser: les assurés et tres peu aux professionels de santé et c'est anormal. mail fait et idiot. on nage dans une legis faite par des gens qui sont pas sur le terrain. c'est honteux et le pire? le pure c'est que c'est sur nos doigts qu'on tape. 7 mois que je suis en arret maladie pour burn out.. et on accuse les cmuistes de fraude? la cnam elle meme a un gros souci.

Le Kiosque aux Canards 01/03/2015 18:36

Votre commentaire est en effet très intéressant : un bémol toutefois ; c'est la Cours des comptes qui a pointé du doigts les indus dans les proportions développées dans cet article.