Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vos visites

Publié par le kiosque aux canards

lekiosqueauxcanards-claude-gueant

L'élu UMP des Hauts-de-Seine Thierry Solère a estimé lundi que la candidature de Claude Guéant aux législatives à Boulogne était "une erreur", assurant que lui-même serait candidat dans cette ville des Hauts-de-Seine.

Vice-président du Conseil général des Hauts-de-Seine, suppléant de Pierre-Christophe Baguet, actuel député de cette circonscription qui cède sa place au ministre de l'Intérieur, Thierry Solère a vivement critiqué sur RTL l'arrivée de M. Guéant.


"Je pense que c'est une erreur, l'époque n'est plus du tout aux parachutages politiques. Boulogne n'est pas une ville-dortoir où l'on vient se faire élire pour chercher des voix", a dit cet élu local. "Et puis les Français en ont assez de ces décisions où quelqu'un vient dans le bureau de quelqu'un d'autre et puis je te refile ma circonscription. C'est d'une autre époque".


M. Solère a rappelé l'épisode des municipales de 2008 où un autre proche du chef de l'Etat, David Martinon, alors son porte-parole, avait tenté en vain de se présenter dans sa ville de Neuilly-sur-Seine, et avait dû se retirer. "La population attend des élus de proximité", a-t-il expliqué.


"Moi je suis élu à Boulogne depuis dix ans, j'ai quarante ans, je serai candidat à ces législatives", a assuré l'élu, jusqu'ici classé parmi les plus sarkozystes. Il avait déclaré notamment au moment de l'affaire de l'Epad, à propos de Jean Sarkozy dont il est proche: "Jean est le fils d'un génie politique, il n'est pas étonnant qu'il soit précoce".


Le ministre de l'Intérieur, qui, à près de 67 ans, n'a jamais eu de mandat électif, a annoncé jeudi qu'il acceptait la proposition de l'actuel député-maire de Boulogne-Billancourt Pierre-Christophe Baguet, de briguer sa succession à l'Assemblée en juin.


Ainsi, Guéant va devoir expulser un élu local UMP pour son parachutage à Boulogne.

vousaimerez

Commenter cet article