Et merde... Après Noël y’a le jour de l’an...

  • le kiosque aux canards
  • Société

lekiosqueauxcanards-jesus


C’est la période la plus merdique pour Le Canard. A une semaine d’intervalle, on se tape le réveillon de Noël avec les naines et les nains, et celui du jour de l’an, avec les potesses et les potes. Mais... Le Canard a mis en place un truc d’enfer pour tenir le coup ; commencer à se bourrer le bec dès que les nains sont partis au lit, la nuit du 25 et ne dessoûler que le 2, dans la journée. Bon, faut tenir le cap des 2,5 gr et surtout, ni le dépasser, ni passer en dessous. 

Et puis, cela permet d’avoir un sourire béât devant les aléas de la vie, principalement ceux générés par ta naine en train de jouer avec sa nouvelle guitare électro-acoustique un Stairway to Heaven apocalyptique... Led Zep’ n’ayant même pas le loisir de se retourner dans sa tombe puisque lui-même ne reconnaît pas son célèbre morceau, joué par la naine du Canard... Ah oui ; y’a aussi la pause “Wii”, entre deux solos de guitare. Avec le jeu “Just Dance III”.

Ben oui : parce que ta naine, jolie lectrice et fier lecteur, elle a du mal à entrer, après le réveillon de Nowell et les boites de chocolats qui s’accumulent dans le salon, dans son pantalon qui va bien avec le pancho que lui a offert Mamie. Elle se trouve trop grosse, elle trouve qu’elle ressemble pas assez à bidulette ou à trucmuchette et qu’il faut palier, d’urgence et si possible en deux heures, à cette catastrophe sans nom.

Alors, les oreilles fraîchement calmées du Canard redeviennent chaudes bouillantes aux rythmes de la techno de “Just Dance III”. Voir même que tu regrettes la version “naine” de Stairway to Heaven. Et, comme t’as pas vraiment le choix, tu te ressers un verre de Bourbon. Le huitième. Et il est dix heures. Du matin. Parce que, les jours suivant Nowell, ta naine ; elle est debout à 7h du mat’, au cas où elle aurait pas vu une option planquée dans l’un de ses cadeaux, ou qu’elle aurait raté l’un des douze cent sms arrivés depuis deux heures avant minuit, le 24 au soir.

Et, dans le cas ou toi aussi, tu aurais besoin de sport ; ta naine te donne un coup de main en te faisant lever toutes les six secondes par un “t’as vu cette choré ? Laidtrobelle !” Et toi, con comme t’es ; tu vas voir ta naine se déhancher, telle un gnou qu’aurait une blatte collée derrière l’oreille droite, devant sa Wii et l’écran de la tévé qui passe en boucle des figures psychédéliques en phase avec la musique de merde et, stoïque, tu lui réponds “ouais, laidtrobelle...” et tu pars te resservir un Bourbon...

C’est pas étonnant que ce soit des curés qu’ont inventé ses fêtes de merde : eux, z’avaient ni naine, ni nain ou, quand ils en avaient, ils les élevaient pas...  Et en plus, de leur temps, y’avait pas de guitare électro-acoustique ni de console Wiii... Facile de te foutre des fêtes à la con sur le calendrier quand tu connais pas ce que tes descendants vont en faire, vingt siècles plus tard.

Allez... Un autre Bourbon, t’ain...

vousaimerez

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog