Encore un hoax pour Noël de nos baltringues d’extrême-droite ; le maire de Souffelweyersheim aurait supprimé le sapin de Noël de l'école maternelle pour faire plaisir aux musulmans !

  • le kiosque aux canards
  • Les Hoax

lekiosqueauxcanards-hoax

Le communiqué d’un pseudo “Comité de Vigilance de la République”

Souffelweyersheim, charmante bourgade de 7 300 habitants (située à l'extrême droite de la carte de France) est sous le feu de l'actualité depuis que des sympathisants (situés à l'extrême droite de l'échiquier politique) propagent une rumeur selon laquelle Monsieur Pierre PERRIN, maire de la dite commune, aurait interdit le sapin de Noël de l'école maternelle pour ne pas froisser la minorité musulmane :

" Je viens d’apprendre que cette ville alsacienne ne veut pas froisser les musulmans, alors elle a décidé qu’il n'y aura pas de sapin de noël à l’école maternelle ; cette ville est : SOUFFELWEYERSHEIM prés de Strasbourg. Il n’y a pas eu de concertation avec les parents ceux-ci ont été mis devant un fait, depuis quand une minorité fait appliquer une règle dans une école de la république, si ces musulmans ne supporte pas nos traditions qu’ils aillent voir ailleurs. La personne en l’occurrence le maire qui a fait cet arrêté devrait se poser quelques questions : du genre ne suis je pas entrain d’attiser la haine, de prôner le racisme et pousser à voter front national oui Monsieur votre décision est nul, je suppose que dans cette ville il n’y aura aucune décoration de noël et encore moins de sapins mais ou va-t-on quelle tristesse !Pauvre France." 

Un communiqué bourré de fautes et d’erreurs de compétences

A priori, se nommer “Comité de Vigilance de la République” n’implique pas de connaître comment fonctionne notre république puisqu’outre le fait que l'auteur de ce texte n'est, de toute évidence, pas un défenseur de la langue française qu'il massacre allègrement tant au niveau de la syntaxe qu'au niveau de l'orthographe, il faut noter qu'il prête au premier magistrat de la commune des pouvoirs que ne lui confère pas la loi. 

En effet, si les écoles maternelles sont bien du ressort des communes pour ce qui concerne leur financement (tout comme les écoles primaires dont il n'est pas question dans le message), les édiles n'ont pas la possibilité d'influer sur l'administration de l'école qui est du seul ressort de son directeur. Donc, tout au plus, le maire pourrait-il refuser de financer ce sapin, ce qui ne nécessite pas d'arrêté municipal, mais en aucun cas interdire l'installation d'un sapin financé par les parents d'élèves.

Ensuite, une lecture attentive du message en circulation montre que l'auteur n'est pas de la commune concernée. En effet, il parle de l'école maternelle au singulier or, il suffit de regarder dans les Pages Jaunes pour se rendre compte que la commune compte deux écoles maternelles. Preuve évidente que ce soi-disant scandale n'est que le fruit de l'imagination d'un petit plaisantin.

Bien sûr, ces accusations ont été démenties sur le site de la commune où Monsieur PERRIN rappelle que la commune installe "des sapins dans les écoles maternelles, en fonction de la demande adressée au service technique par les directeurs ou directrices. Certaines années, il y a un grand sapin par école, d’autres années, il y a un sapin par classe.

Comme le hoax sur les marchés de Noël d’Amiens, quand les musulmans ne demandent rien, on les provoque.

Pour cette année, et pour les deux écoles maternelles "Les Tilleuls" et "Les Cigognes", il y aura un sapin par classe et un grand sapin dans la cour".

Et Noël n'est pas la seule tradition alsacienne qui sera respectée cette année à Souffelweyersheim car "Saint Nicolas rend visite à tous les élèves des classes maternelles et primaires le 6 décembre et qu’il leur distribue des Mannele et des papillotes". Et oui, en Alsace, le 6 décembre, on fête St Nicolas. Encore un détail qui semble avoir échappé à notre corbeau décidément bien peu au fait de la vie locale. C'est aussi l'occasion de rappeler que dans cette région, la loi de 1905 sur la laïcité ne s'applique pas. En effet, l'Alsace est régie par le "Concordat",  les religieux sont rémunérés par l’État et des cours de religions sont dispensés dans les classes.

Quant à dire que les méchants musulmans seraient forcément opposés à nos jolis sapins de Noël, là encore, l'argument tombe à l'eau. En effet, le sapin de Noël le plus cher au monde n'a pas été érigé dans un pays de tradition chrétienne mais aux Émirats Arabes Unis, un pays de la péninsule arabe où l'islam est religion d'état. Après tout, les festivités de Noël sont la commémoration par les chrétiens de la naissance de Jésus Christ, un des prophètes les plus importants de l'islam que les musulmans nomment Îsâ ibn Maryam.

A lire : /article-encore-un-hoax-de-l-extreme-droite-le-marche-de-noel-d-amiens-soi-disant-rebaptise-pour-ne-pas-cho-112111360.html

Le Kiosque aux Canards

Hoax

Comité de Vigilance de la République

Souffelweyersheim

Sapin de Noël

Extrême-droite

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog