Douze jours avant l’élection ; Sarkozy dévoile un chiffrage comprenant deux graves conneries

  • le kiosque aux canards
  • UMP

sarkozy-sort-son-joker-lekiosqueauxcanards


Lui qui souhaite “atomiser” hollande vient de s’atomiser tout seul

Tous les sondages le donnent à la ramasse, ses copains se barrent peu à peu, les parlementaires UMPistes commencent à prendre une autre direction afin de tenter d’éviter qu’un tiers d’entre eux ne retrouvent pas leur circonscription, les ministres ferment leurs bouches ; mais lui, ben il y croit toujours et fais même le fanfaron ; sans programme jusqu’à aujourd’hui et avec un bilan de merde.

En fait, le mirage de la “dynamique nouvelle” n’existe pas ; elle n’a jamais existé et elle n’aura pas lieu. D’ailleurs, c’est un fameux serpent de mer politique que tous les candidats perdants leur campagne électorale utilisent, sans jamais avoir de résonance chez les électrices et les électeurs.

“Atomiser Hollande à la télévision” ; un doux rêve, une douce espérance, qui lui fait même oublier que les français ne sont pas des neu-neu et qu’ils savent déchiffrer des conneries dans un programme ; surtout dans le chiffrage de ce dernier. On va passer sur le foutage de gueule qu'est un chiffrage présenté douze jours avant un premier tour pour en venir au principal.

Et oui, car dans le chiffrage du programme Sarkozy, il y a deux graves problèmes.

Dans son chiffrage, notre gagnant souhaite économiser 115 milliards d’euros. Quand on entends “économiser”, il faut comprendre “c’est l’effort que je demande aux français” puisque 40 milliards d’impôts supplémentaires et 75 milliards d’économies. Et, selon lui, 32 milliards sur ces 40 sont déjà votés par le parlement. Hors, seulement 17,5 milliards d’euros se retrouvent déjà votés dans les documents officiels du ministère des finances.

Second problème, un peu plus gênant pour Sarkozy , qui découle en fait du souci précédent ; une partie de son chiffrage étant déjà voté, cela veut dire que son projet démarre en ... 2011 ; donc, cette année compte double dans les recettes... Pathétique et incroyable.

Le cadrage du chiffrage confirme la double connerie et le gros mensonge

Page 26 qui détaille les taux de prélèvements obligatoires : 43,7 % en 2011 et 46 % en 2016, soit une progression de 2,3 % de points de PIB, les fameux 40 milliards d’euros avec un peu de gras. Sauf que si le taux de prélèvements obligatoires est de 43,7% de PIB en 2011, c’est bien parce que déjà ces 10,4 milliards d’euros ont été décidés et comptabilisés entre janvier et décembre 2011. 

Nicolas Sarkozy a donc bien fait voter 28 milliards d’euros d’impôts supplémentaires, et ce n’est qu’un petit bobard de 4 milliards, comme il le dit dans sa campagne. Problème, le document envoyé à Bruxelles explique bien qu’il doit encore en trouver 24 autres, et non 8 milliards, et c’est un gros mensonge à 16 milliards que la Commission aura du mal à avaler si il est élu. 

Le Kiosque aux Canards

Présidentielles 2012

Programme

Chiffrage

Sarkozy

lekiosqueauxcanards

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog