Dimanche soir, c’était coulage de président sur M6

  • le kiosque aux canards
  • UMP

lekiosqueauxcanards-sarkozy-m6


M6 s’est offerte un président

M6 voulait faire un gros coup pour ses vingt cinq ans d’antenne et la chaîne a réussi. Elle s’est offerte un président exercice et l’a coulé. Pathétique sortie médiatique du NanoCandidat Sarkozy qui fut mis, devant les téléspectateurs, face à son bilan, exemples pratiques à l’appui Et ça a chié un moment pour lui.

Un NanoPrésident Sarkozy qui s’écroule en plein vol

Face aux différents reportages qui lui furent présenté, son vol ne dura pas le temps que met un gnou pour se taper un thé au beurre de yak, rance. Rance fut aussi son regard, au fur et à mesure que les témoignages s’enchaînaient. Et ça a chié des bulles. 

Nous eûmes ainsi l’endettement pour le logement, les transports publics et leurs coûts, les tarifs de l’eau qui explosent, le manque d’enseignants dans les écoles, après la razzias UMPistes. Déjà, après celui-là, c’était limite pour le candidat “du peuple”.

Mais, ce n’étaient que les hors d’oeuvres. Vint ensuite la surcharge des hôpitaux à cause de la réforme Sarkozyste de ces derniers. Là, le gnome était blême. Puis, dans le prolongement et sur la santé, un français qui prenait un crédit pour soigner ses dents. Celles du NanoPrésident se rayaient de plus en plus, à force de grincer. Puis, coups de grâce avec le chômage chez les seniors et les bonus d’un patron.

Sarkozy, scotché, fait la tronche.


Comme il semblait désemparé, notre roi de la comm ; de celle qu’on étale en campagne électorale et qui nous fait tellement défaut quand il faut expliquer pourquoi ses réformes tombent en quenouille. Ah, c’est pas simple de s’être tellement planté et de se le prendre dans la tronche, non pas par un opposant politique, mais par les français ; les vrais, celles et ceux qui vivent quotidiennement sous le poids des échecs et des réformes à la va-vite, quasiment jamais terminées, des UMPistes qui nous dirigent depuis dix ans.

Mais, il a quand même tenté le coup des propositions. Et ce fut pire pour lui.

Le NanoCandidat Sarkozy propose. Et se plante tout seul

Et il a commencé par fustiger les “normes” et proposer que pour une nouvelle norme, deux devraient disparaître... Formidable ; le prince de la nouvelle loi dès qu’un chien se casse une jambe dans le royaume nous donne des leçons sur les “normes”. Quel retour en arrière ! Quelle aveux d’échec !

Puis, logique ; il fait que les enseignants bossent plus. Ben oui ; vu qu’ils ne sont plus formés et qu’ils sont de moins en moins nombreux, fait bien que les UMPistes nous pondent un truc... Alors voilà de retour le fameux “travailler plus pour gagner plus” qui n’a, souvenons nous, pas fonctionné - dixit la commission ad hoc rapportée par un parlementaire UMPiste - mais, le NanoCandidat Sarkozy retente le coup pour les enseignants. Mais sans obligation. Et puis, noyant le poisson, sentant que là aussi ça barrait en quenouille, il en vint à reconnaître qu’il y avait trop d’élèves dans les écoles... Ah ouais ? Donc il fut logique de virer des enseignants ? On ne le saura jamais...

Un programme santé UMPiste inexistant


“En France, se soigner est gratuit”... Bien sûr bonhomme... Tous les médicaments ne sont plus remboursés, grâce à ta merveilleuse politique de la santé et, en plus, tous les français n’ont pas les moyens d’avoir une mutuelle complémentaire qui, elle aussi, n’est pas gratuite. Sur les déserts médicaux, il contribua bien malgré lui à se mettre à dos la Bretagne en assenant “Vous iriez voir un médecin qu’on a forcé à aller à Morlaix ?”... Pathétique et réponse, des le lendemain, d’un médecin de... Morlaix, très en colère.

Sur le français et son emprunt pour se faire soigner les dents - c’est toujours gratuit, en France, les soins ? - le NanoPrésident Sarkozy renvoie la question en demandant “croyez-vous que ce soit le moment de faire de nouvelles dépenses” ? et de reconnaître que “notre assurance maladie est en déficit”. Drôle de moment sur le plateau, regard étonné du journaliste. A part des remarques de comptoir... Heu, rien d’autres ? Ben non ; que dalle.

Des chiffres du chômage faux. Comme ceux des salariés de Pôle-emploi

Sur le chômage, nous apprîmes ce que nous savions depuis déjà longtemps ; les chiffres présidentielles sont tout simplement faux. Oui, il y a bien un millions de chômeurs inscrits en plus, mais ils se démerdent pour bosser, un peu, à temps très partiel, ben on les compte pas, hein. Sur le chômage des seniors ; plantage, de nouveau, en direct pour le NanoPrésident Sarkozy qui rétorqua “il y a 520 000 seniors en plus au travail”... Sauf que le présentateur, Thomas Sotto, lui rafraîchit la mémoire en lui prouvant que ces 520 000 seniors étaient, en fait, des actifs et pas des demandeurs d’emplois. Bon... Alors, il proposa la solution : exonérer les charges sociales pour toute embauche d’un senior de plus de 55 ans... Dommage pour lui ; c’est dans les 60 propositions du candidat de la gauche de gouvernement... Mortel.

Et de s’enfoncer encore plus avec la surcharge des Pôles Emploi ; réponse du NanoCandidat Sarkozy “On a augmenté de  3 000 les salariés de Pôle Emploi” ; ben mince parce que c’est tout simplement faux... Il n’y a eu que 1 850 Contrats à durée Indéterminé depuis la création de cette nouvelle usine à gaz. Et une annonce de 1 000 recrutements “à venir” a été lancée en janvier.


La fin sentait le sapin


La fin de l’émission fut le coup de grâce... Définitif ; un patron se paluchait de ne pas être touché par la “crise” car il s’octroyait des bonus. Quesrion de Thomas Sotto : « Mais ils n'ont pas été interdits, les Golden parachutes ? » Réponse embrouillée du NanoCandidat Sarkozy qui en vint à admettre que “Les actions gratuites, c’est pas ce qui me choque le plus”... Surprenant... Les quelques rares personnes qui se gavent d’allocs, plus, sans doute et cela permet de focaliser les plus faibles, comme d’hab’. Et, pour finir en beauté, une dernière remarque du journaliste “Vos prévisions de croissance sont bien plus optimistes que celles de François Hollande”... Seule réponse, en face : “C’est votre référence”... Mortel

Le Kiosque aux Canards

Présidentielles 2012

M6

Sarkozy

Programme

vousaimerez

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog