Dernier sondage ; l’intervention télévisée de Sarkozy n’a rien changé dans les intentions de vote.

  • le kiosque aux canards
  • Actualités

lekiosqueauxcanards-sondage-presidentielles-mars


Pas de “sursaut” dans la campagne de Sarkozy

Cela fait à présent un mois que le NanoPrésident Sarkozy est devenu NanoCandidat. Et, ses troupes attendaient un sursaut, une sorte d'étincelle, qui viendrait... Hors, et le diagramme le montre, rien ne change, rien ne bouge ; les français semblent ne plus rien attendre de Sarkozy.


Plus rien ne booste le candidat-président


Ni les ralliements de Boutin et de Morin n’ont fait varier la courbe. Ni les discours des meetings, ni les propositions nouvelles, remâchées de son ancien programme, ne fonctionnent. Par contre, ces intentions de votes sont régulières ; elles ne varient que peu, comme si la lassitude d’un quinquennat si mince avait déjà donné le top de départ, et une envie de suite, plus calme, plus tranquille et surtout, bien plus raisonnée et raisonnable.


Un dernier sondage des présidentielles qui ne modifie pas les lignes


Ce dernier sondage OpinionWay-Fiducial, réalisé après la prestation télévisuelle du NanoCandidat Sarkozy, pour “Les Echos” et Radios Classique ne montre pas le “sursaut” souhaité, attendu. François Hollande reste largement en tête avec plus de 29% des intentions de vote, suivi par un président sortant, pour la première fois, à la deuxième place, dans l’histoire de la Vème république.


Un match à quatre qui n’arrive toujours pas


Pour les suivant, et alors qu’on nous présentait ces présidentielles comme un “match” à quatre, on trouve très loin derrière les leaders Marne Le Pen qui stagne à 17% et François Bayrou à 13%, n’arrivant pas à rejoindre la tête du classement. Même pour Bayrou qui, pourtant, avait effectué une percée en fin d‘année dernière. Se souvenir aussi, qu’il y a un an, exactement à la même période, les sondages donnait Marine Le Pen partante pour le second tour.


Un second tour qui ne varie pas

Plus compliqué pour la droite ; le second tour donne indéniablement François Hollande gagnant avec, au minimum,  56% des intentions de vote, depuis plus de deux mois et demi. Il ne s’agit pas de baisser les bras, mais de donner, au candidat de la gauche de gouvernement, une avance la plus importante possible, au premier et au second tour, afin que les législatives qui suivront les présidentielles, donnent une majorité la plus large possible, afin que le gouvernement puisse assurer les réformes, en un temps record.


Le Kiosque aux Canards

Présidentielles 2012

Sondage

Hollande

Sarkozy

Le Pen

Bayrou

vousaimerez

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog