Déplacement de Sarkozy à Bayonne ; ça chauffe à l’UMP

  • le kiosque aux canards
  • UMP

alliot-marie-le-kiosque-aux-canards


Vendredi dernier au matin, au QG de campagne du NanoCandidat Sarkozy ; c’était débriefing du déplacement à Bayonne. Et ça a chié grave. Une source affirme même que "c'était une connerie d'aller là-bas, c'est un endroit où on ne va jamais" tout en confirmant “l’impréparation du déplacement”.

Un déplacement mal préparé

La faute à qui ? Et bien à la plus tunisienne des anciennes ministres UMPistes ; Michèle Alliot-Marie, qui avait insisté pour que son département accueille le NanoPrésident Sarkozy et, en tant que députée des Pyrénées-Atlantiques ; elle s’est chargée de l’organisation, avec les militants locaux UMPistes de son association “Le Chêne”, sans que les fameux dispositifs nationaux UMPistes n’aient été mis en place - vous savez, jolies lectrices et fiers lecteurs : les cars bourrés de militants UMPistes qui font la claque dans tous les déplacements Elyséens -.

Michèle Alliot-Marie au centre des accusations

C’est Alliot-Marie qui a proposé la ferme d’un de ses copains pour la première partie de la visite, ainsi que la rencontre au bar du Palis, dans le Petit-Bayonne, avec des militants et des sympathisants locaux UMPistes. Le fameux bar où le NanoCandidat Sarkozy s’est camouflé, en attendant que l’orage de la manifestation se calme. 

Seul souci ; comme le rapporte un participant à la réunion de vendredi matin "Là où, d'habitude, on est en mesure d'assurer la présence de militants UMP, on s'est retrouvés avec quelques dizaines de gus du Chêne noyés au milieu des militants de gauche qui étaient en terrain conquis"

Une mauvaise image dans une mauvaise campagne

Conclusion de cette réunion de débriefing “On a voulu faire plaisir à MAM ; on va devoir ramer pour rattraper la mauvaise image que laisse ce déplacement”.

Certains ont même proposé de rendre la monnaie de sa pièce à François Hollande en envoyant des militants de l’UNI ou du MIL lors d’un de ses prochains déplacements.

Mais, sur le sujet, les participants à la réunion étaient, une fois encore, divisés. Tant mieux pour eux ; on ne laissera pas notre candidat se réfugier dans un bar, pour se planquer ; nous sommes en mesure d’accueillir avec les honneurs ces militants UMPistes et les renvoyer à leurs cheres études.

Ainsi, ce déplacement laissera un goût amer dans les bouches UMPistes et donnera une image peu reluisante d’un NanoCandidat obligé de se cacher.

Le Kiosque aux Canards

Bayonne

UMP

Sarkozy

débriefing

vousaimerez

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog