Contre le mariage pour tous ; ils débattent partout mais se plaignent qu’il n’y ait pas de débat.

Manifestations, commissions parlementaires, passage en boucle dans les médias

Dimanche, la manifestation contre le "Mariage pour tous" a remporté un succès incontestable. Ils étaient entre 340 000 selon la police et 800 000 selon les organisateurs à défiler . Les rues de Paris n’avaient pas été foulées par autant de pieds, depuis bien longtemps.

Les opposants au mariage homosexuel ont manifesté au sein de plusieurs cortèges : trois ont été organisés par le Collectif "La Manif pour tous". Ils ont convergé vers le Champ-de-Mars. Ce mouvement mené par l’humoriste catholique Frigide Barjot, qui s’est muée en porte-parole médiatique de ce collectif, a rassemblé une trentaine d’organisations (Alliance Vita, les Associations familiales catholique, le Collectif pour l’enfant…). Les manifestants ont défilé en "bleu, blanc, rose", "Code civil en main". Un quatrième cortège a été emmené par les intégristes de Civitas.

Les politiques de droite et d’extrême-droite heureux d’avoir un thème pour s’opposer

Derrière les associations, une délégation d’élus a appelée à manifester, avec le président de l’UMP Jean-François Copé, le patron des députés UMP Christian Jacob, les ex-ministres Xavier Bertrand et Brice Hortefeux, ainsi que le collectif des maires pour l’enfance dont la pétition contre le projet de loi a recueilli 17 000 signatures et enfin l’Entente parlementaire pour la famille qui regroupe 134 députés et 79 sénateurs. 

Christine Boutin et Philippe de Villiers ainsi que le député d’extrême droite Jacques Bompard se sont également joints à la manifestation. Marine Le Pen, absente, a annoncé que son parti n’appelait pas à manifester, mais une délégation frontiste menée par Gilbert Collard et Marion Maréchal-Le Pen ont défilé, tout comme Bruno Gollnisch et les vice-présidents Louis Aliot et Marie-Christine Arnautu.

Une majorité de français favorable au mariage pour tous

Une majorité de Français (57%) est favorable au mariage pour les homosexuels et 55% est opposée à l’adoption. Mais 63% se dit opposée à ce que les couples de même sexe puissent avoir recours à la PMA, indiquait vendredi dernier un sondage Le Figaro-LCI d’Opinionway. 

62% des Français estiment que le projet de loi sur le mariage pour tous devrait être soumis à un référendum auprès de l’ensemble de la population. 78% des sympathisants de droite se montrent favorables à un référendum. Les sympathisants de gauche sont plus partagés : 50% d’entre eux souhaitent un référendum. Selon une enquête réalisée par TNS Sofres, pour i>TELE et CANAL+, si le projet de loi sur le mariage pour tous était soumis à un référendum, 52% des Français voteraient « oui » et 37% « non ». 

Un passage au parlement dès le 29 janvier, après deux jours de débat en commission parlementaire

Le projet de loi « ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe » sera débattu les 15 et 16 janvier en commission des lois et sera examiné en séance publique par les députés à partir du 29 janvier. Le combat continue…

Pourquoi la question du mariage pour tous rassemble-t-elle autant de français ? Faut-il organiser un référendum ? Cette bataille va-elle se muer en guerre dans l’hémicycle, comparable à celle du Pacs ?

Les invités d’Arnaud Ardoin en parlent ce soir sur le plateau de Ça vous regarde.

Invités : 

• Hervé Mariton, Député UMP de la Drôme 
• Patrick Bloche, Député PS de Paris 
• Jean-Jacques Aillagon, ancien ministre de la Culture 
• Frigide Barjot, Porte-parole de la « manif pour tous »

Contre le mariage pour tous ; ils débattent partout mais se plaignent qu’il n’y ait pas de débat.
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog