Comment Merkel impose un nouveau traité à Sarkozy

  • le kiosque aux canards
  • Actualités

lekiosqueauxcanards-sarkozy-merkel

L'accord franco-allemand annoncé lundi pour répondre à la crise de la zone euro obéit à la volonté de la chancelière allemande Angela Merkel et constitue pour la France un abandon de souveraineté

Cet accord, qui porte notamment sur des sanctions automatiques en cas de non respect de la règle du déficit public inférieur à 3% du PIB et l’adoption d’une “règle d’or”, d’ailleurs déjà mise en place depuis longtemps, dans moult traités.

Mais, comme le souhaitait l’Allemagne ; pas un mot sur le recours à l’emprunt européen et encore moins sur la politique de la Banque centrale européenne. 

Ainsi, comme on pouvait s’en douter ; le satisfecit de la chancelière Allemande au discours gloubiboulga du NanoPrésident à Toulon a des contre parties que nous payerons, nous, simples citoyens. Non seulement c’est un abandon flagrant de la souveraineté pour la France, alors que les UMPistes nous la jouent, dans leurs discours quotidiens, comme les chantres du nationalisme. 

Plus grave : alors qu’Angela Merkel voulait un nouveau traité, comme elle l’avait promis devant son parlement lors du vote en faveur du déblocage des aides à la Grèce, ainsi qu’une discipline budgétaire renforcée et des sanctions automatiques. 

Jamais notre NanoPrésident n’avait, auparavant, fait le début du commencement de telles propositions, arrivées tel un deus ex machina dans cette réunion, post discours de Toulon. Pire : il avait été le premier à plaider pour les euros-obligations en juillet dernier. Ainsi, après avoir baissé sa culotte dans le cadre de la non application des principaux points de son programme électoral, le voici en train de faire la même chose, mais devant la chancelière Allemande.

ça valait largement le coup de s’offusquer contre le “Bismarck” de Montebourg, pour en arriver à une fessée cul nu du président Français, donnée avec jubilation sans doute, par la chancelière.

vousaimerez

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog