Comment l’Elysée monte de toute pièce une visite de Sarkozy et la RTBF le piège.

  • le kiosque aux canards
  • UMP

lekiosqueauxcanards-sarkozy-visite-usine

Vous avez sans doute, jolie lectrice et fier lecteur, regardé les images de la visite du NanoPrésident à Mennecy, sur un chantier, où il était fort sympathiquement réçu par des gentils salariés de la même taille que lui et sympathiquement acclamé à sa sortie. Une bonne chose alors que Nicolas Sarkozy continue la spéléologie dans les sondages.

Hors, un incroyable reportage de la RTBF nous confirme sans aucun doute possible qu’il y a eu un certains nombres de mises en place événementielles sur le coup. Non seulement parce qu’un chantier, au dessous de zéro degré, est fermé : c’est la loi. Alors, comment expliquer qu’à cette température, des ouvriers travaillaient ? 

Et bien parce qu’en plus de celles et ceux qui occupent un emploi à l’intérieur, l’Elysée à fait venir des ouvriers d’autres sites, pour remplir le chantier fermé. Ainsi des fournisseurs, des partenaires, des chefs de chantier et même des inconnus, parfois travaillant à l'autre bout du département francilien, auraient été ainsi invités à venir faire de la figuration, selon un ouvrier interrogé par Europe 1, qui parle même de consignes patronales.

Encore plus drôle ; les faux ouvriers ont été postés en situation de travail et prié de “faire semblant”. Et, des la fin de la visite ; les journalistes présents ont pu voir l’ensemble du personnel récupérer leurs fringues et rentrer chez eux. 

Ce n’est pas la première fois que l’Elysée monte un plan comm de toutes pièces, puisqu’il y a deux ans, alors que le NanoPrésident visitait une usine dans l’Orne, des ouvriers d’une autre usine avaient été amenés en bus pour accueillir Sarkozy . Ces ouvriers avaient été choisis en raison de leurs petites tailles et ainsi ne pas dépasser le chef de l’Etat.

Tous ces montages restent représentatif de ce quinquennat, où les mesures sont si “populaires” qu’elles nécessitent un montage des que le NanoPrésident se déplace pour visiter le “peuple”. Alors que ses prédécesseurs allaient à la rencontre de la foule ; l’Elysée amène aujourd’hui une foule “choisie” au NanoPrésident.

vousaimerez

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog