Claude Guéant et le Halal ; les UMPistes nous réchauffent les plats du Front national.

  • le kiosque aux canards
  • Actualités

lekiosqueauxcanards-claude-gueant

Quand un gouvernement n’a plus rien à perdre, il se noie dans ses petites phrases

Pas de bilan à défendre, pas de propositions à faire, pas de possibilité de contrer un chiffrage du projet socialiste définis par les observateurs comme “presque” sans faute, obligé de palier aux manifestations des citoyens, lassés par l’incapacité flagrante de ce gouvernement à gérer, bref ; les UMPistes nous font du vent. Mais un vent mauvais, un vent pourri.

Loin des préoccupations des français, loin de ce que l’on est en droit d’attendre de dirigeants politiques, l’UMP accumulent les bourdes, les approximations et les insultes, ne sachant plus vers quel “héros” se tourner pour récupérer quelques voix, ouvrir de nouvelles portes, faire oublier cinq ans catastrophiques.

Des sorties de Claude Guéant nauséabondes et à côté de la plaque

Alors, ils envoient les hussards du mauvais goûts, les Uhlans de la provocation gratuites ; ceux qui plongent leurs pieds dans la merde et qu’ils secouent, ensuite, pour pourrir la campagne. Guéant fut le grand gagnant de la semaine de l'imbécillité crasse, de la merde déployée, de la proposition qui ne sert à rien, si ce n’est de partager les français, encore, toujours, au lieu de les rassembler, dans la période compliquée qu’est celle que nous supportons.

Ainsi, lors de son discours à Nancy d’hier soir dans le cadre du meeting de soutien à Nicolas Sarkozy, le ministre de l'Intérieur s'est opposé à la proposition socialiste d'accorder le droit de vote et d'éligibilité des étrangers non-européens lors des élections municipales, qu'il qualifie de «porte ouverte au communautarisme». Claude Guéant a cité comme conséquence d'une telle loi le halal obligatoire à la cantine, mais aussi l'imposition «de règlementations dans les horaires de piscine qui soient contraire à nos principes de mixité», et «l'acceptation du port de maillot de bain de style burka», sous les applaudissements du public.

L’UMP tombe en vrille dans la puanteur grâce à Claude Guéant

Pauvres petits esprits, pauvres imbéciles heureux qui ne se rendent pas compte de la portée d’un mot, d’une phrase, dans l’esprit des beaufs, déjà fortement corrompus par la blonde héritière. Et de renchérir sur la Corrèze, le département de France le plus endetté, oubliant bien sûr, qu’Hollande ne le préside que depuis 2008, après vingt trois années de gestion à droite, et que ses résultas sont indéniables dans la baisse de cette dette. Mais, faudrait il que l’UMP accepte une certaine introspection qui, aux vues de leurs sorties nauséabondes à répétitions, semble être bien au dessus de leurs capacités morales.

Ils n’ont même pas, nos beaufs UMPistes, l’idée que leurs dégueulis ne feront pas oublier aux français l’essentiel ; chômage, précarité, pouvoir d’achat qui baisse, crainte de l’avenir, pas de projet... Alors qu’ils continuent à se saborder eux-mêmes ; ce ne sont plus seulement des claques qu’ils vont prendre aux présidentielles ; ce sont aussi des coups de boules aux législatives. Qu’ils nous laissent en paix. Vite.


Le Kiosque aux canards

Claude Guéant

Halal

Nauséabond

vousaimerez

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog