Candidats UMPistes suceurs de fachos ; vous êtes à vomir.

  • le kiosque aux canards
  • UMP

lekiosqueauxcanards-morano-ump-fn.jpg


Nadine Morano est dans la mouise

Dimanche soir, on peut dire que ce n'était pas la réussite du siècle pour celle qui nous a fait tellement rire et tellement pleurer ces cinq dernières années. En mauvaise posture dans sa circonscription de Meurthe-et-Moselle, l'ancienne ministre de l'Apprentissage, sarkozyste de choc, est arrivée en deuxième position (34,33 % des voix) derrière le candidat socialiste Dominique Potier (39,29 %). Il n'y aura pas de triangulaire au second tour puisque le porte-drapeau du FN, Lionel Vinquant (16,45 % des voix), n'a pas franchi la barre des 12,5 % des inscrits. Mais le duel PS-UMP du second tour s'annonce serré.

Nadine Morano drague à sa droite... Très à sa droite

Alors, c'est la chasse aux électeurs du FN :  «J'appelle tous les électeurs - dont ceux du FN - à se reporter sur ma candidature et sans état d'âme, car il en va de l'avenir de la France», explique l'ex-ministre de l'Apprentissage. «Pour moi, les électeurs du Front national n'ont pas à être rejetés de la République», argumente-t-elle. «À ce que je sache, le Front national n'est pas interdit par la République» Et, pois chiche sur le couscous ; la voilà qui va draguer directement dans les colonnes du journal Minute.

Cette démarche suscite des critiques parmi les anciens ministres. «Sur le fond, je n'ai rien à dire car Nadine Morano a la même posture que Nicolas Sarkozy et que », confie Benoist Apparu, lui-même en campagne dans la Marne. «Mais, ce qui me pose problème, c'est qu'elle soit dans Minute», ajoute l'ex-ministre du Logement. Sous couvert d'anonymat, un autre membre de l'équipe Fillon ne ménage pas son ancienne collègue. «J'aime beaucoup Nadine. Mais elle ne devait pas donner cette interview à Minute. J'imagine qu'elle panique. Il faut arrêter de dire que l'on partage les idées et les valeurs du FN.»


Nadine Morano fait des petits fachos

Eliminée dans la 9e circonscription de Loire-Atlantique au premier tour des législatives avec 9,38% des suffrages, Marguerite Lussaud, appelle à voter pour le député UMP sortant Philippe Boënnec. Rompant avec les consignes de Marine Le Pen, la candidate du Front national a expliqué dans un communiqué "partager avec lui un certain nombre de 'vraies valeurs'".Un constat de proximité partagé par Philippe Boënneclui-même qui a confirmé avoir demandé son soutien à Marguerite Lussaud.

Il met ainsi en avant ses positions contre le droit de vote des étrangers, le mariage des personnes homosexuelles ou encore sa volonté de renforcer les contrôles d’immigration. "Sur ces valeurs, je partage plus de choses avec le FN qu’avec le PS", a-t-il déclaré. Selon lui, l'union de deux personnes de même sexe conduirait à "une société décadente".

Et, pour finir ; François Fillon confirme les différentes positions de ses ouailles ;il a affirmé mercredi 13 juin qu'il partageait "les mêmes valeurs" que Nadine Morano, en difficulté aux législatives en Meurthe-et-Moselle, sur le droit de vote des étrangers, l'immigration et les accords de Schengen

En pleine débandade ; l'UMP a décidé de coucher

On avait remarqué la pauvreté de l'argumentaire UMPiste durant la campagne des présidentielles. On avait, encore, pu s'appercevoir de son absence de combativité sur ses propres valeurs lors de la campagne du premier tour des législatives. Les voici à présent en train de nous sortir la grosse artillerie de la démagogie, puante et tellement facile ; le « quand notre électorat nous lâche, pas la peine de reconnaître qu'on s'est planté : chassons ailleurs »...

Et, le pire ; c'est que ça ne troue pas le cul des mamamouchis UMPistes ; eux ne semblent plus voir qu'une remise en ordre de bataille pour 2017, en essayant de conserver un maximum d'élus – donc de tunes qui rentrent dans l'appareil – en faisant allégrement fi des valeurs, du positionnement politique, voir même, tant qu'on y est, des idées.

Ben allez-y les gars et les filles UMPistes ; allez coucher avec ce qui semblait être votre ennemi ; celui qui vous a tellement tapé dans la tronche depuis cinq ans et qui se marre, aujourd'hui, de vous voir, de vous entendre, de vous lire reprendre ses idées et ses positions.

Allez taper sur les homos, sur les étrangers, sur les pauvres, sur les sans nom, les sans grade ; allez vous défouler de vos défaîtes en caressant dans le sens du poil raz celles et ceux qui pensent que de l'ouvir sans réflechir amènera un grand soir d'extrême droite. En fait, sur les mêmes qui seront les premiers à pleurer quand ils se rendront compte, qu'en fait, ce grand soir, sera celui de la déchéance, de la facilité, de la honte et de la guerre.

Elus UMPistes suceurs de fachos ; vous êtes à vomir.

Le Kiosque aux Canards

Législatives 2012

UMP

FN

Fachos

Morano

Boënnec

Fillon

lekiosqueauxcanards

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog