Ben ? Où qu’elle est partie ta cote de popularité Sarko ?

  • le kiosque aux canards
  • UMP

lekiosqueauxcanards-Nicolas-Sarkozy

A quatre mois de le fin de son mandat ; c’est une cata. Mais pas la cata de tafiole, non : la cata sévèrement burnée ! A dates identiques, les prédécesseurs du NanoPrésident affichaient pour Chirac (50%) en 2001, pour  Mitterrand (56%) en 1987 et même pour Giscard (53%) en 1980. Ainsi, ils séduisaient eux encore au moins la moitié des sondés.Lui, à cette date, arrive péniblement à un 38 % et affichait il y a un an, en janvier un 34 % poussif.

Et c’est tout pareil sur les intentions de vote. Ainsi, si  Jacques Chirac était donné gagnant à 52% contre 48 face à Lionel Jospin en décembre 2001, François Mitterrand à 55 contre 45 en 1987 contre Chirac, et Valéry Giscard d'Estaing à 56 contre 44 face à François Mitterrand en décembre 1980. Nicolas Sarkozy lui est donné largement perdant face à François Hollande, dans tous les récents sondages, avec un score d’itentions de vote surfant péniblement entre 24 à 26 %

Plus pénible - s’il est possible - pour le sauveur des Carpates ; le taux de chômage barre en quenouille et le pouvoir d’achat, qui fut son grand thème de campagne, descend dans des trous assez incompréhensibles, puisque, depuis quatre ans, la seule année où le pouvoir d’achat n’a pas baissé - + 0,1 % - ce fut en 2009, année de la crise financière... 

Alors nous sommes à quelques jours des voeux où, semble t’il s’il on en croit les différentes rumeurs qui se propagent ça et là, le NanoPrésident devrait annoncer des surprises “dignes” de lui. Le Canard espère qu’elle vont être pêchues de chez pêchues pour rattraper le coup. Pas que Le Canard souhaite absolument que Sarkozy s’en sorte, mais il aimerait autant que ce soit son pays, qui se sorte de la merde. 

Des pistes, peut être ? Ben oui : on pourrait imaginer l’ouverture de nouvelles usines d’armements afin de préparer l’invasion de la Belgique qui, sans gouvernement durant près de deux ans, s’en sort économiquement mieux que nous ; ou bien, le rattachement de la France au Québec afin de bénéficier de sa réussite économique. Voir même ; le déplacement de nos populations vers la Libye qui, elle aussi - du moins, avant son invasion par l’OTAN - croulait sous les pétro-dollars.

Nan... Le Canard déconne... La seule solution pour le NanoPrésident ; c’est d’annoncer qu’il ne se représente pas et qu’il ira faire du blé dans son cabinet d’avocat, avec la création d’un bureau à Tripoli...

D’ailleurs, Le Canard en a déjà causé ICI

vousaimerez

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog