2 856 euros d’achat du livre de Copé pour l’UMP ; c'est pas joli, joli Jean-François !

  • le kiosque aux canards
  • UMP

lekiosqueauxcanards-balle-pied

Copé : faîtes ce que je dis, surtout pas ce que je fais... Quoique...

Allez ; un extrait du livre de Copé : “Et si nous transformions l’UMP en parti de services, comme il y a un syndicalisme de services en Allemagne? En parallèle de ses missions classiques, l’UMP développerait des programmes de services concrets aux Français, dans tous les domaines importants de leur vie quotidienne: soutien scolaire, aide à la -recherche d’emploi en mobilisant les réseaux socioprofessionnels de l’UMP, appui juridique et amical aux victimes de la délinquance, centrale d’achat pour négocier des tarifs avantageux auprès des grandes enseignes afin de soutenir le pouvoir d’achat des plus modestes… (…) L’UMP deviendrait ainsi le premier «parti d’action civique»”.

Et bien voilà ; le Copé de tous les Copé commence à mettre en oeuvre ses réflexions programmatiques : la vente de livre, sans doute pour le “soutien scolaire”, à son parti qui, souvenons-nous, est dans une panade financière importante vu les taules à répétition qu’il se prend depuis 2007 ; le pois chiche sur le couscous ayant été - financièrement - les dernières sénatoriales et législatives. Quand ça veut pas, ça veut pas. Alors, bon, 3 000 euros pour les livres du boss, c’est un pipi de sconse. 

En fait, l’UMP voulait faire du bénéf

Du moins, c’est que nous explique l’entourage de Jean-François Copé. Ainsi, ils avaient décidé d’acheter à la maison d’édition - Fayard - 400 livres au tarif préférentiel de 7,14 euros le bouquin. 100 sont destinés à être vendus à la boutique du siège UMPiste et les 300 autres... Vendus au tarif plein - 11,90 euros - à Génération France, le club politique de Copé lui servant à financer sa campagne.

Le chèque de 3 540 euros à l’ordre du parti effectué par Génération France a donc servi à la vente des bouquins de Copé dans ses meetings de campagne. Mais, soyons franc ; cette explication n’a pas l’air de convaincre le camp Fillon qui lui reprochent de faire campagne avec le pognon du parti.

Vu les occasions déjà en vente, le livre de Copé n’a pas l’air de marcher fort

Parce que voilà ; comme vous pourrez le lire sur la capture d’écran que Le Kiosque aux Canards vous offre gratos, des occasions du Manifeste pour une droite décomplexée sont déjà en vente, au rabais, vingt jours seulement après sa sortie. Et, ce qui aurait pu intéresser le staff Copé ; à 5 euros pièce, donc vachement moins cher que l’achat de gros à la maison d’édition. Voilà ; quand on est pressé de faire de la marge ; on loupe de bonnes occas’

Manifeste-pour-une-droite-decomplexee.jpg

Le Kiosque aux Canards

Manifeste pour une droite décomplexée

Jean-François Copé

Financement de campagne

lekiosqueauxcanards

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog