Affaire Snowden : la pression des Etats-Unis sur Hong-Kong

Pour la plupart des Hongkongais, Edward Snowden est un héros qu'il faut protéger. Ses révélations sur le programme Prism et la participation de certaines sociétés américaines du secteur placent les Etats-Unis dans une situation qui pourrait se révéler désastreuse à long terme. Près de 50 % d'entre eux ne souhaitent pas que l'ancien membre de la NSA soit remis aux autorités américaines, contre 12,6 % de personnes qui y sont favorables. Plusieurs manifestations se sont déroulées dans la région administrative spéciale pour exiger la protection d'Edward Snowden.

Edward Snowden le  NSA Leaker, accusé d'espionnage

Des responsables américains sont à Hong Kong pour négocier l'extradition d'Edward Snowden, l'ancien sous-traitant de la National Security Agency (NSA) à l'origine de la révélation du programme de surveillance Prism, a annoncé samedi la Maison blanche.

"Nos responsables de l'application de la loi sont actuellement en conversation avec les autorités de Hong Kong", a déclaré à CBS Tom Donilon, conseiller de Barack Obama pour la sécurité nationale, ajoutant que les Etats-Unis avaient "de bons arguments" pour exiger le retour de Snowden et le traduire devant la justice.

La Maison blanche a rapidement fait pression sur les autorités de Hong Kong, en les exhortant à agir vite pour décider l'extradition.

"Si Hong Kong n'agit pas bientôt, cela compliquera nos relations bilatérales et soulèvera des questions sur l'engagement de Hong Kong vis-à-vis de l'Etat de droit", a déclaré un responsable de l'administration Obama.

Selon le South China Morning Post, journal anglophone de Hong Kong, Edward Snowden, inculpé d'espionnage par la justice américaine, n'est pas entre les mains de la police, mais se trouve "en lieu sûr".

Le quotidien dévoile aussi de nouveaux détails fournis par l'informaticien, qui accuse les Etats-Unis d'avoir piraté des compagnies chinoises de téléphonie mobile ainsi que l'université Tsinghua, l'une des plus réputées de Chine.

La police de l'ancienne colonie britannique s'est refusée à tout commentaire, se contentant d'indiquer que les autorités de Hong Kong traiterait cette affaire conformément à la loi du territoire.

Fac-Similé de la plainte fédérale et les charges contre Snowden 

Extradition possible ?

De nombreux ressortissants américains ont déjà été renvoyés de Hong Kong vers les Etats-Unis pour être jugés, mais le processus d'extradition peut durer des années, estiment des avocats interrogés.

Selon des sources juridiques, Edward Snowden a cherché à se faire représenter par des avocats des droits de l'homme.

Hong Kong est un territoire qui appartient à la Chine mais bénéficie d'une certaine autonomie héritée de la colonisation britannique, notamment d'un système judiciaire indépendant.

Edward Snowden, qui s'est réfugié à Hong Kong début juin, est accusé par le gouvernement américain de vol de biens de l'Etat, de transmission non autorisée d'informations relevant de la défense nationale et de divulgation de renseignements classifiés à une personne non autorisée.

S'il est renvoyé aux Etats-Unis, il sera jugé par le tribunal fédéral de Virginie, qui s'est fait une réputation dans le traitement d'affaires liées à la sécurité nationale et à la cybercriminalité.

 Je ne veux pas vivre dans une société qui fait ce genre de choses. Je ne veux pas vivre dans un monde où tout ce que je fais et dit est enregistré. Ce n’est pas une chose avec laquelle je veux vivre ou que je veux supporter », a déclaré Edward Snowden au Guardian qui a publié sur son site internet une vidéo où son informateur est interviewé.

La N.S.A & le système PRISM au coeur de cette affaire

Le programme secret PRISM a suscité un vif débat aux États-Unis et à l’étranger au sujet des pouvoirs très importants de la NSA. L’agence a accru très fortement ses programmes de surveillance ces dix dernières années. Les autorités américaines affirment que la NSA opère dans les limites de la loi.

Infographie de ce qu'est réellement PRISM, outil phare de la NSA mais critiqué par de nombreux américains.

Vidéo :

« La NSA a construit une infrastructure qui lui permet d’intercepter presque tout. Avec cette capacité, la vaste majorité des communications humaines sont automatiquement ingérées sans ciblage. Si je veux voir vos courriels ou le numéro de téléphone de votre femme, je n’ai qu’à utiliser les interceptions. Je peux avoir nos courriels, mots de passe, enregistrements téléphoniques, cartes de crédit »,
Retrouvez toutes nos vidéos ici : Les Vidéos du Kiosque

Et peut-être un nouveau scandale à venir...?

Le New-York Times révèle qu'un ancien responsable de la sécurité chez Facebook est passé à la NSA

Affaire Snowden : la pression des Etats-Unis sur Hong-Kong
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog