Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vidéo.

La loi de Finances a été adoptée définitivement ce jeudi matin à l’Assemblée nationale, dans la plus parfaite indifférence. 

Pourtant, ce texte a officialisé la baisse d’impôts la plus importante depuis 20 ans, avec près de 10 milliards au total, dont cinq milliards pour l’impôt sur le revenu, et un peu plus de trois milliards sur la taxe d’habitation. 

Il faut remonter loin en arrière pour avoir une si bonne nouvelle sur la fiscalité.

Donc ; soit tu payes pour la collectivité et tu peux ouvrir ta bouche, soit tu fais parti des 21,4 millions de non imposables et tu la fermes ! Et ne nous parle pas de la réforme des retraites avant de nous dire combien tes impôts contribuent à la collectivité !

La France compte 37,9 millions de foyers fiscaux :

- 16,5 millions de foyers imposables, soit 43 % du total ;

- 21,4 millions de non imposables.

Le nombre de foyers fiscaux imposés est en baisse depuis 2014. Néanmoins, l'impôt sur le revenu total collecté est en hausse et s'élève à 77 milliards en 2017.
Cela signifie que
 l'impôt moyen par foyer augmente (moins de foyers imposables pour un impôt supérieur).

Qui paie l'impôt en France ? Ni les Gilets Jaunes, ni les grévistes !
Qui paie l'impôt en France ? Ni les Gilets Jaunes, ni les grévistes !

Les foyers imposables

En moyenne, un foyer imposable perçoit 43 000 € de revenus par an (3 600 €/mois) et paie 4 400 € d'impôt.


A titre comparatif, le revenu fiscal moyen en France est :

- 26 500 € (2 200 €/mois) pour l'ensemble des foyers (37,9 millions) ;

-13 600 € (1 100 €/mois) pour les foyers non imposables (21,4 millions) : l'impôt moyen est de - 2000 €.

En France, l'impôt sur le revenu est calculé sur le quotient familial (revenu par part fiscale) : le revenu n'est donc pas le seul paramètre, la composition du foyer est aussi prise en compte.
S'ajoutent ensuite pour les faibles impositions des allègements fiscaux (décote et réduction de 20 %) et le seuil de paiement fixé à 61 € : ainsi bon nombre de foyers fiscaux devient non imposable par le biais de ces mécanismes.


En somme, bien que la première tranche d'imposition à 14 % impose les revenus (par part) supérieurs à 9 964 € (barème de l'impôt 2019), un foyer ne devient réellement imposable que si son revenu net excède 15 157 € pour 1 part, 20 139 € pour 1,5 part, 25 121 € pour 2 parts, etc.

Où paie-t’on le plus d’impôt en France ?

Géographiquement, l'Ile-de-France étant la région la plus peuplée (6,8 millions de foyers), il est logique que le plus grand nombre de foyers imposables soient franciliens : 22 % des foyers imposables français sont en Ile-de-France (3,7 millions).
Vient ensuite la région Auvergne Rhône Alpes avec 12 % des foyers imposables (2 millions).

L'impôt moyen est deux fois plus élevé en Ile-de-France que dans la plupart des autres régions (6 800 € contre 3 500 en moyenne), le revenu moyen y est également plus élevé qu'ailleurs (+ 30 à 35 %). Seules la région PACA et la Corse ont un impôt moyen supérieur à 4 000 €.
Niveau département, nous retrouvons sans surprise les mêmes tendances avec des écarts beaucoup plus marqués :

Paris, département avec l'impôt moyen le plus élevé : 11 200 €, soit + 255 % par rapport à l'impôt moyen en France !

- Hauts-de-Seine : 8 800 €

- Yvelines : 6 800 €

- Val-de-Marne : 5 100 €

- Alpes-Maritimes : 4 900 €

- Rhône : 4 700 €

Il est intéressant de remarquer que la quasi totalité des départements a un impôt moyen inférieur à la moyenne nationale de 4 400 € : seuls 7 départements a un impôt moyen supérieur. Cela reflète donc bien l'écart important entre les départements les plus riches et les autres. En Ile-de-France, 55 % des foyers sont imposables alors que la moyenne nationale est de 43 %.
Notons que les Français imposables domiciliés à l'étranger ont un impôt commun de 5 900 €

Tag(s) : #Actualités, #Actualité, #France, #impôts, #grévistes, #Gilets jaunes

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :