Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après ce massacre niçois, des polémiques ignobles courent ça et là ; les autorités n’auraient pas prévu les attentats possibles, les forces de l’ordre ne sont pas à la hauteur, le gouvernement ne protège pas assez les citoyennes et les citoyens.

Sauf que voilà ; la majorité des organisations vomissant sur les réseaux sociaux et dans leurs déclarations, ces organisations furent les premières à s’insurger contre l‘état d’urgence, prouvant ainsi que les deux extrêmes - droite et gauche - ne sont en aucun cas capable de gérer ce genre de catastrophe.

À part «causer», ils ne savent rien faire d’autre. À part politiser, ils ne comprennent rien. À part ouvrir leurs bouches, ils ne savent pas agir. À part casser des boutiques, ils n’ont aucune utilité sociale.

L’ultra gauche ; «l’État d’urgence ne sert à rien»

On entend, on lit, on voit nombre de déclarations depuis les premiers jours des manifestations violentes contre la loi «travail» des inconscients nous expliquer que l’état d’urgence est une vue de l’esprit et n’a aucune légitimité. Alors que ces mêmes manifestations, d’une violence inutile, ont focalisé les force de l’ordre sur des événements dont nous aurions pu nous passer. Mais voilà, ces nantis de notre république, touchant les aides que nos anciens ont mis en place, n’ont pas cogité plus loin que leur nez.

Au lieu, bande de dégénérés égoïstes, de focaliser sur vos violences les services de protection, vous aviez compris que notre pays est en état de guerre, nous aurions pu focaliser nos services de protection là où ils étaient le plus nécessaire, au lieu de les envoyer vous gérer, sacs à merde !

L’extrême droite ; je vends des armes aux terroristes et j’ouvre ma gueule !

L’extrême-droite à beau jeu de s’offusquer, une fois les ouvriers de la 11ème heure passés, des attentats. Elle qui manifeste à Calais contre les réfugiés de cette même guerre qui frappe, depuis un an, nos ressortissants, tout en vendant des armes aux islamistes.

Un doute ? Prenons l’exemple de Claude Hermant, ancien du SO du Front national, héros malgré lui de notre article du 15 décembre 2015.

Plus récemment, un billet de Marianne revient sur la réalité de cette affaire .

Une quinzaine d’attentats ont été déjoué depuis le début de l’année grâce à l’action du gouvernement et des forces de l’ordre.

Alors, avant de l’ouvrir pendant que les familles hurlent leurs morts, que les blaireaux d’ultra droite et d’ultra gauche ferment leurs bouches au lieu de se la raconter. Nous, françaises et français dignes de notre république, n’avons que faire de ces dégénérés qui transmettent une violence qui ne correspond pas à nos valeurs, à nos aspirations, à notre vie quotidienne.

Les Républicains ne sont pas en reste

Les donneurs de leçons sarkozystes ne sont pas en reste ; ils causent dans le vide alors qu’ils viennent de se faire exploser la tronche dans l’affaire Merah. Ainsi, le mardi 12 juillet, le tribunal administratif de Nîmes a jugé que l’Etat est en partie responsable de la mort du caporal-chef Abel Chennouf, assassiné le 15 mars 2012 à Montauban. Le tribunal estime dans un communiqué que :

"La décision de supprimer toute mesure de surveillance de Mohamed Merah, prise à la fin de l'année 2011 [...] alors notamment que Mohamed Merah avait déjà fait une première victime quatre jours avant l'assassinat
d'Abel Chennouf [constitue une faute qui] a compromis les chances d'empêcher l'attentat et fixe à un tiers la part de responsabilité de l'Etat."

Le "tueur au scooter" avait tué sept personnes au total en mars 2012 : trois militaires ainsi qu’un père de famille et trois enfants d’une école juive de Toulouse.

Attentats : des polémiques ignobles !
Tag(s) : #attentats, #Nice, #honte, #ultra droite, #ultra gauche, #polémique, #ignoble

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :