Attentats : des polémiques ignobles !

Après ce massacre niçois, des polémiques ignobles courent ça et là ; les autorités n’auraient pas prévu les attentats possibles, les forces de l’ordre ne sont pas à la hauteur, le gouvernement ne protège pas assez les citoyennes et les citoyens.

Sauf que voilà ; la majorité des organisations vomissant sur les réseaux sociaux et dans leurs déclarations, ces organisations furent les premières à s’insurger contre l‘état d’urgence, prouvant ainsi que les deux extrêmes - droite et gauche - ne sont en aucun cas capable de gérer ce genre de catastrophe.

À part «causer», ils ne savent rien faire d’autre. À part politiser, ils ne comprennent rien. À part ouvrir leurs bouches, ils ne savent pas agir. À part casser des boutiques, ils n’ont aucune utilité sociale.

L’ultra gauche ; «l’État d’urgence ne sert à rien»

On entend, on lit, on voit nombre de déclarations depuis les premiers jours des manifestations violentes contre la loi «travail» des inconscients nous expliquer que l’état d’urgence est une vue de l’esprit et n’a aucune légitimité. Alors que ces mêmes manifestations, d’une violence inutile, ont focalisé les force de l’ordre sur des événements dont nous aurions pu nous passer. Mais voilà, ces nantis de notre république, touchant les aides que nos anciens ont mis en place, n’ont pas cogité plus loin que leur nez.

Au lieu, bande de dégénérés égoïstes, de focaliser sur vos violences les services de protection, vous aviez compris que notre pays est en état de guerre, nous aurions pu focaliser nos services de protection là où ils étaient le plus nécessaire, au lieu de les envoyer vous gérer, sacs à merde !

L’extrême droite ; je vends des armes aux terroristes et j’ouvre ma gueule !

L’extrême-droite à beau jeu de s’offusquer, une fois les ouvriers de la 11ème heure passés, des attentats. Elle qui manifeste à Calais contre les réfugiés de cette même guerre qui frappe, depuis un an, nos ressortissants, tout en vendant des armes aux islamistes.

Un doute ? Prenons l’exemple de Claude Hermant, ancien du SO du Front national, héros malgré lui de notre article du 15 décembre 2015.

Plus récemment, un billet de Marianne revient sur la réalité de cette affaire .

Une quinzaine d’attentats ont été déjoué depuis le début de l’année grâce à l’action du gouvernement et des forces de l’ordre.

Alors, avant de l’ouvrir pendant que les familles hurlent leurs morts, que les blaireaux d’ultra droite et d’ultra gauche ferment leurs bouches au lieu de se la raconter. Nous, françaises et français dignes de notre république, n’avons que faire de ces dégénérés qui transmettent une violence qui ne correspond pas à nos valeurs, à nos aspirations, à notre vie quotidienne.

Les Républicains ne sont pas en reste

Les donneurs de leçons sarkozystes ne sont pas en reste ; ils causent dans le vide alors qu’ils viennent de se faire exploser la tronche dans l’affaire Merah. Ainsi, le mardi 12 juillet, le tribunal administratif de Nîmes a jugé que l’Etat est en partie responsable de la mort du caporal-chef Abel Chennouf, assassiné le 15 mars 2012 à Montauban. Le tribunal estime dans un communiqué que :

"La décision de supprimer toute mesure de surveillance de Mohamed Merah, prise à la fin de l'année 2011 [...] alors notamment que Mohamed Merah avait déjà fait une première victime quatre jours avant l'assassinat
d'Abel Chennouf [constitue une faute qui] a compromis les chances d'empêcher l'attentat et fixe à un tiers la part de responsabilité de l'Etat."

Le "tueur au scooter" avait tué sept personnes au total en mars 2012 : trois militaires ainsi qu’un père de famille et trois enfants d’une école juive de Toulouse.

Attentats : des polémiques ignobles !

AVB 17/07/2016 13:48

Pourriez vous, qui que vous soyez, un jour, un jour seulement , ne plus critiquer les critiques des autres,même si elles sont acerbes.
Pour une fois oublions le Moi en essayant même si c'est un projet utopiste, élever le débat en procurant un peu de bonheur et de sérénité
Nous ne devons pas être dans le monde de "oui oui" mais ayons un projet fédérateur ....

AVB 17/07/2016 13:44

Pourriez vous, qui que vous soyez, avant de critiquer les critiques des "autres" élever une seule fois votre Moi,
Il est temps d'être au dessus des clivages afin de redonner un peu de bonheur, même si c'est un propos quelque peu utopiste, à tous. De la sérénité de la joie de vivre ..

B.R 16/07/2016 18:46

Leurs guerres, nos morts,
Non cher canard nous ne sommes pas en état de guerre, ne comparons pas nos conditions de vie, malgré toutes les horreurs de ces derniers mois, avec celle d'un Syrien, d'un Irakien ou d'autres encore, la liste est si longue des pays réellement en guerre .
L'état d'urgence aurait permis d'éviter une quinzaine d'attentats ? la belle affaire, je persiste à refuser de perdre nos libertés en échange de la mise en détention provisoire d'une vingtaine de péquenots dont la plupart ont été relâché faute de preuves ou de motifs valables .
L'inutilité de l'état d'urgence, l'incapacité de l'armée déployée sur le territoire Français a empêcher ces actes terribles ont une nouvelle fois été démontré et pendant que l'on s'active à transformer un chauffeur-livreur dépressif en terroriste radicalisé aux ordres d'une puissance étrangère, on occulte le fait que par leurs discours et leurs actes stigmatisants, anxiogènes et antisociaux, nos politiques ( de droite comme de ceux de cette pseudo-gauche au gouvernement depuis 2012) ont offert sur un plateau à celui-ci l'occasion de décompenser.
Malheureusement je crains que par leurs persistances dans cette voie mortifère ils ne permettent à d'autres faibles d'esprits, de se rêver héros d'une guerre qui n'existe pas et ce au plus grand profit des classes dominante.
Si être d'extrême gauche c'est s'opposer à ces politiques dignes des pires moments de l'entre-deux-guerres, si c'est soutenir les manifestants y compris dans leurs excès dans leurs combats pour la protection de leurs droits fondamentaux et de leurs conquis, dans ce cas je le revendique avec fierté, mais pour l'instant je pense plutôt me désabonner du KAC et relire Jaurès ....

Le Kiosque aux Canards 16/07/2016 20:26

"L'état d'urgence aurait permis d'éviter une quinzaine d'attentats ? la belle affaire, je persiste à refuser de perdre nos libertés en échange de la mise en détention provisoire d'une vingtaine de péquenots dont la plupart ont été relâché faute de preuves ou de motifs valables ." ben voyons ; plus de 200 françaises et français tués et ça vous permet de faire de l'ironie ? Nous n'avons définitivement pas les mêmes valeurs.

Béa 16/07/2016 15:39

Mettre l'extrême droite et la gauche (la vraie) dans le même panier : c'est très con mais, bon, admettons... Créer un lien entre "état d'urgence" et lutte anti-terrorisme : c'est simpliste, mais passe encore... mais traiter les manifestants de "sacs à merde" : c'est une attaque envers la démocratie et la république ! Vous déraillez cher ami... Je quitte cette page, bon vent ! (attention aux retours d'odeurs néanmoins, nous sommes des millions d'étrons...)

Le Kiosque aux Canards 16/07/2016 15:47

"mais traiter les manifestants de "sacs à merde" : c'est une attaque envers la démocratie et la république !" ; vous semblez oublier deux choses ; manifester implique une autorisation administrative. Et, la seconde chose ; oui, les casseurs sont des sacs à merde. Une autre question ?

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog