Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les déclarations de patrimoines immobilier de Jean-Marie et Marine Le Pen bourrés d’inexactitudes selon la Haute autorité pour la transparence de la vie publique.

Jean-Marie et Marine Le Pen auraient sous-évalué leur patrimoine d'environ 60 % selon la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) qui vient de transmettre les conclusions de son enquête au parquet national financier.

Ils risquent une amende de 45 000 euros, trois ans de prison et dix ans d'inéligibilité.

Certaines propriétés sous-évaluées.

La Haute autorité a examiné les déclarations de Jean-Marie Le Pen et de sa fille, élus au Parlement européen en 2014. Selon les informations recueillies par Europe 1, certains biens immobiliers détenus en commun (la propriété de Montretout à Saint-Cloud et la résidence à Rueil-Malmaison) font partie du patrimoine sous-évalué par le fondateur du Front National et sa fille, actuelle présidente du parti.

Ça va chier...

Cette infraction est passible de 45 000 euros d'amende, trois ans de prison et dix ans d'inéligibilité au titre de la loi pour la transparence de la vie publique. La Haute Autorité reproche au cofondateur du Front national et à la présidente du parti d'avoir sous-évalué leurs actifs respectifs pour les deux tiers de leur valeur, soit plus d'un million d'euros pour Jean-Marie Le Pen et plusieurs centaines de milliers d'euros pour sa fille. Marine Le Pen a d'ores et déjà effectué un recours devant le Conseil d'État.

Il est en outre reproché à Jean-Marie Le Pen d'avoir omis de déclarer un compte en Suisse et des lingots d'or. Ceux-ci avaient fait l'objet d'une note de signalement de la cellule antiblanchiment de Bercy (Tracfin) qui avait déclenché en juin une enquête préliminaire. La loi sur la transparence, adoptée après la découverte début 2013 du compte bancaire caché à l'étranger de l'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac, oblige ministres, parlementaires et certains élus locaux à déclarer leur patrimoine, et vise aussi à prévenir d'éventuels conflits d'intérêts.

Les Le Pen ont sous-évalué leur patrimoine

Cette sous-évaluation de leur patrimoine s'élèverait à plus d'un million d'euros pour Jean-Marie Le Pen et plusieurs centaines de milliers d'euros pour Marine Le Pen.

Les Le Pen ont sous-évalué leur patrimoine
Tag(s) : #justice, #FN, #Front national, #Le Pen, #racailles

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :