Le nouvel engouement des pro FN ; s’occuper des SDF avant de s’occuper des migrants

Sauf que voilà ; aucun militant FN ne s’est jamais occupé des SDF alors que les maraudes sont principalement le fait, depuis de nombreuses années, de militantes et militants de gauche, toutes «chapelles» confondues. Mais voilà ; ces guignols tentent aujourd'hui de retourner l'opinion publique avec l'idée que les SDF doivent être favorisés, puisque "français", au détriment des "migrants".

En vérité ; ces militants incultes n'ont jamais levé le petit doigt pour aider nos SDF...

Les liens foisonnent sur le net

Et,comme toujours, les pseudos «patriotes» postent des liens bourrés de fautes d’orthographe, eux qui n’arrivent même pas à écrire correctement la langue de leur pays. - http://www.petitions24.net/nos_sdf_francais_avant_les_migrants -

« Pourquoi vous ne vous occupez pas de nos SDF Français ? »

Et toi ducon ; pourquoi tu ne les aides pas alors que tu t’épanches sur les «migrants» ?

L’immigration en France ; pour en finir avec les connards du FN
1. "La France est envahie par les immigrés"

En 2011, selon le recensement de l'Insee, les immigrés (personnes nées à l'étranger mais résidant en France, qui peuvent être de nationalité française) représentaient 8,4% de la population française et les étrangers(personnes résidant en France - et qui ont pu y naître - sans en posséder la nationalité) 5,8%.

Depuis 1982, la part d’immigrés sur l’ensemble de la population a donc augmenté de 1,2% (passant de 7,2% à 8,4%) tandis que la part d’étrangers a un peu moins diminué (passant de 6,3% à 5,8%). Selon l'Insee, entre 2004 et 2012, la population immigrée a augmenté d'environ 90.000 personnes par an, pour aboutir à un total de 5,8 millions d'immigrés début 2013.

On est donc bien loin de la théorie du grand remplacement brandie régulièrement par l'extrême droite.

2. "La France est l'un des premiers pays d'accueil des demandeurs d'asile"

En 2014, la moyenne d'acceptation de demandes d'asile au sein de l'Union européenne s'élève à 45,2%. Avec ses 14.905 demandes acceptées sur un total de 68.535 décisions rendues, la France affiche pour sa part un taux d'acceptation de 21,7%, bien inférieur à celui de nombreux voisins européens.

L'hexagone est en effet loin derrière certains pays, aussi bien en terme de demandes reçues (202.645 pour l'Allemagne) que d'acceptation (76,8% pour la Suède ou encore 58,4% pour l'Italie). Mais aussi devant de bien plus mauvais élèves, comme la Grèce (1.970 acceptations sur 13.305 décisions rendues).

3. "Les migrants en situation irrégulière sont de plus en plus nombreux à s'installer en France"

La tendance observée ces deux dernières années témoigne au contraire d'une augmentation du nombre de départs de migrants en situation irrégulière en France vers l'étranger.

Les départs spontanés se sont en effet considérablement multipliés, comme en témoigne la hausse de 41,3% entre 2013 et 2014.

En cumulé avec les éloignements forcés et spontanés, les départs annuels restent donc stables, avec une légère hausse (de presque 2%) sur un an : les sorties du territoire s'élevaient ainsi à 27.606 personnes en 2014, contre 27.081 personnes en situation irrégulière l'année précédente.

Un phénomène de migration qui s'explique notamment par le fait que de nombreux migrants passent seulement en transit par la France, afin de rejoindre d'autres pays européens, comme l'Allemagne ou la Suède.

4. "L'immigration coûte plus qu'elle ne rapporte"

Cette affirmation prête à débattre depuis des années, et ne devrait pas trouver de réponse définitive sous peu puisqu'il est très difficile de quantifier les apports financiers de l'immigration. Elle aurait ainsi rapporté près de 3,2 milliards d'euros à l'Etat en 2005 selon une étude, mais coûterait 5 à 10 milliards d'euros d'après un autre rapport.

En revanche, le coût de la politique européenne de lutte contre l'immigration clandestine est bien connu. Il s'élève, depuis 2000, à 11,3 milliards d'euros pour les seules reconduites à la frontière d'immigrés illégaux et à 1,6 milliard d'euros pour assurer la protection aux frontières en question, selon l'enquête d'un consortium de journalistes européens.

5. "Les immigrés n'ont aucune qualification"

Là encore, l'idée reçue selon laquelle les migrants seraient des travailleurs non qualifiés, donc potentiellement peu susceptibles d'apporter de la richesse à leur pays d'accueil, est mise à mal par les statistiques de l'Insee.

Ainsi, 63% des immigrés arrivés en France en 2012 étaient titulaires d'un diplôme équivalent au baccalauréat et 39% de ces nouveaux arrivés disposaient d'un diplôme supérieur. Des statistiques en hausse depuis 2004.

Le nouvel engouement des pro FN ; s’occuper des SDF avant de s’occuper des migrants

lili 26/10/2016 00:17

Il n' y a pas de besoin de faire de la pub ( liens vers des "maraudes FN") pour faire du bien autour de soi... J'ai donné et je donne aussi souvent que je peux (vêtements, colis de nourriture...) je fais avec le peu de moyens que j'ai.. je dis bonjour, je discute avec eux... Je ne publie jamais sur cela... (photo = pub).... Et pourtant je vote FN.... je vous engage à venir discuter avec nous, nous ne sommes pas si mauvais que cela...

Le Kiosque aux Canards 27/10/2016 18:05

donc toujours pas de liens vers les pseudo-maraude FN. Dont acte ;-)

beclaryj12 04/04/2016 20:26

qu'est ce qui vous dit qu'ils ne font aucune maraude ?? vous connaissez l'intégralité des militants FN et vous leur avez poser cette question … ou vous affirmez et insultez gratuitement ?

Le Kiosque aux Canards 08/04/2016 16:21

et à part ça ? Des liens vers des "maraudes FN" ? Bien évidemment non... ;-)

baudelet 23/12/2015 22:31

Le FN n'a jamais été au pouvoir

Zap Pow 15/03/2016 20:49

On voit mal le rapport. En attendant, on espère une prise de position en faveur de la mairie de Paris, et contre la mairie du XVIe Arrondissement, puisque le FN s'est soudainement découvert un amour pour "nos" SDF.

Pour mémoire, au cas où ça voud aurit échappé, la mairie de Paris veut installer un abri provisoire pour les SDF dans un coin du Bois de Boulogne, et les braves gens et généreux bourgeois du XVIe sont prêts à partir en guerre contre cet abri.

Je suis sûr que le FN va apporter son appui à tous ces gens de gauche qui œuvrent pour le bien des SDF.

DA 23/12/2015 00:10

Voilà un article qui remet bien les choses en place, raisonnablement, bravo donc!

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog