Exclusion de Jean-Marie Le Pen : la Marine se prend une tôle

Le tribunal de grande instance de Nanterre a annulé jeudi la décision du bureau exécutif du Front national de suspendre son fondateur, Jean-Marie Le Pen, en conflit ouvert avec sa fille Marine, qui lui a succédé à la présidence du parti.

Le tribunal a déclaré "nulle et de nul effet" cette délibération.

"L'association Front national devra rétablir M. Le Pen dans tous les droit attachés à sa qualité d'adhérent et, le cas échéant, à celle de président d'honneur", précise-t-il dans sa décision, obtenue par Reuters.

"L’incroyable éviction dont j'ai été victime annulée, je souhaite maintenant que nous avancions au plus vite vers l'union", a déclaré Jean-Marie Le Pen sur Twitter.

L'avocat de l'ancien président du FN, Frédéric Joachim, a estimé que le patriarche pourrait dès vendredi "recommencer à utiliser son bureau et tous les moyens qui étaient mis à sa disposition" et "siéger dans tous les organes dont il fait partie en qualité de président d'honneur".

 

Incapables de gérer leur propre parti, ils veulent gérer la France...

 

Exclusion de Jean-Marie Le Pen : la Marine se prend une tôle
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog