Vidéo : l’esclavage raconté à ma fille. Cristiane Taubira

"Commémorer l'abolition de l'esclavage c'est l’opportunité de saisir les raisons pour lesquelles notamment les sociétés européennes sont plurielles, les raisons pour lesquelles l’histoire de la France fait que justement la France est une Nation civique et non pas une Nation tribale, non pas une Nation communautaire mais une action civique au sens où elle assume son histoire parce que le fait qu’elle a été présente dans différente parties du monde, ce fait-là fait qu’aujourd’hui, sa société, sa communauté nationale est composée de personnes qui effectivement à travers les générations sont venues de différentes parties du monde.

Je répondais aux questions de Patricia Loison dans le Grand Soir 3."

La garde des Sceaux, Christiane Taubira est l'invitée du Soir 3 à l'occasion de la parution augmentée de son livre, l'esclavage raconté à ma fille.

Dimanche 10 mai, sera inauguré à Point-à-Pitre, le Memorial act, un musée consacré à l'histoire de la traite négrière . La date coïncide aussi avec les 14 ans de la loi Taubira . Une loi qui condamnait la traite des noirs comme un crime contre l'humanité. "Ce mémorial est un monument important qui est tourné à la fois vers le passé pour une meilleure connaissance, vers le présent parce qu'il faut faire de la recherche et continuer à savoir et comprendre et vers l'avenir car il faut dépasser cette histoire" commente la Garde des Sceaux.

Une France plurielle

Comprendre l'histoire de l'esclavage, c'est aussi selon la ministre comprendre l'histoire de France: "C'est une occasion de saisir les raisons pour lesquelles notamment les sociétés européennes sont plurielles, les raisons pour lesquelles l'histoire de la France fait d'elle une nation civique et non tribale, non communautaire, au sens où elle assume son histoire car le fait qu'elle est été présente dans divers endroits du monde fait que aujourd'hui sa société, sa communauté nationale est composée de personnes qui effectivement à travers les générations sont venus de différentes partis du monde" a aussi expliqué la ministre.

 

Vidéo : l’esclavage raconté à ma fille. Cristiane Taubira
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog