Quand les politiques de droite et d’extrême droite réagissent sur un drame qu’ils ne connaissent pas

Vidéo.

Quand deux ténors auto proclamés, Christian Estrosi et Marion Maréchal Le Pen, réagissent sur une affaire de justice qu'ils ne connaissent pas...

Les faits remontent au 27 octobre 2005, lorsque la police intervient sur un chantier de Clichy-sous-Bois, au nord de Paris. Des adolescents revenant de jouer au football prennent peur et s'enfuient à pied, poursuivis par les hommes en uniforme. Deux d'entre eux étaient morts électrocutés dans un transformateur EDF où ils s'étaient réfugiés.

Ce double décès avait déclenché trois semaines d'émeutes, les plus graves dans l'histoire des banlieues françaises. Le gouvernement de l'époque dirigé par Dominique de Villepin, avec Nicolas Sarkozy à l'Intérieur et dont Christian Estrosi était le secrétaire d'Etat, avait déclaré l'état d'urgence, ce qui ne s’est jamais passé depuis 2012.

La réaction de Marion Maréchal Le Pen

 

Quand les politiques de droite et d’extrême droite réagissent sur un drame qu’ils ne connaissent pas

Sauf que voilà ; les deux gamins décédés n’étaient ni des «racailles», ni connus des services de police, ni condamnés à quoi que ce soit. Bref ; moins on en connait sur une affaire, plus on l’ouvre chez les Le Pen.

La réaction de l’inculte Estrosi

"Les familles n'ont qu'à éduquer leurs enfants et faire en sorte qu'ils ne soient pas des délinquants. Malheureusement, ça s'est terminé par un évènement extrêmement triste, la disparition d'un enfant et je comprends qu'une famille puisse être triste. Mais en même temps si l'Etat, de droite comme de gauche, fait son devoir pour que nous fassions disparaître ces cités de non-droit et qu'il y ait dans notre pays une éducation qui ne conduise pas à de tels comportements, on évitera ces drames", fait valoir Christian Estrosi.

Comme iTélé lui objectait qu'il n'y avait "aucune preuve" que Bouna Traoré, 15 ans, et Zyed Benna, 17 ans, étaient des délinquants, le maire de Nice répond : "Mais de quoi parlez-vous? Ils étaient bien en excès de vitesse". Un délit imaginaire puisqu’ils étaient à pied...

illustration : https://www.facebook.com/NawakIllustrations/timeline

illustration : https://www.facebook.com/NawakIllustrations/timeline

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog