Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mis à jour de l'article avec vos contributions et bonus vidéo.

 

  • Vous validez «travail, famille, patrie» chez des dirigeants du FN qui n’ont jamais bossé de leur vie, qui se foutent sur la gueule en famille et qui vont chercher à l’étranger de quoi financer leur parti.
  • Vous croyez que les «immigrés» occupent la France alors que le taux d’immigration est moins important qu’au début du siècle dernier et que la France est en 80 ème position mondiale quant à son taux d’immigration.
  • Vous faites trois fautes d’orthographe et deux fautes de grammaire sur chaque commentaire que vous postez sur les réseaux sociaux tout en vous proclamant «patriote» et «nationaliste».
  • Vous confondez «délits» et «crimes» dans la réforme Taubira et vous polluez le web de vos commentaires sur «la ministre qui libère les criminels» alors que sa loi ne s’applique qu’aux délits.
  • Vous ne connaissez pas le début du commencement du programme du Front national et c’est tant mieux pour vous puisque si ce parti dirigeait le pays, vous perdriez la majorité des aides qui vous permettent de vivre.
  • Vous n’avez jamais lu les textes fondateurs du Front national et vous pensez que Drieu-La-Rochelle est un lieu dit en Charente Maritime et que Brasillach est une maladie incurable.
  • Vous votez aux élections locales pour des candidats qui ne savent pas qu’ils le sont et, pour celles et ceux qui le savent, qui ne connaissent pas les attributions exactes de leur éventuel mandat.
  • Vous fustigez ces «étrangers qui occupent la France» en oubliant que deux SS font partie des créateurs du Front national et qu’ils ont combattu pour que des étrangers occupent la France.
  • Vous savez que Dominique Venner s’est suicidé mais vous n’avez jamais lu un seul de ses ouvrages.
  • Vous êtes favorable à une politique judiciaire de la «tolérance zéro» mais êtes les premiers à gueuler quand vous chopez une prune pour un délit routier.
  • Vous êtes favorable aux manifestations de La Manif pour Tous alors que votre compagne prend la pilule, a déjà subi une IVG et vous enverrait vous faire foutre si ce n’était pas remboursé par la Sécu.
  • Vous pensez que la peine de mort est la solution ultime alors que bon nombre d’innocents depuis l'abrogation auraient été exécutés et que les pays qui la pratiquent encore ne voient pas le taux de délinquance diminuer, encore moins celui de la récidive.
  • Vous dites «aimer la France» alors que chacune de vos phrases indique le contraire.

 

Vos contributions :

 

- Vous êtes contre l'Union Européenne, comme votre parti favori, alors que celui-ci participe aux élections européennes bien déterminé à y siéger en majorité.

- Vous dites ne plus vouloir donner aux pauvres tout l'argent que vous gagnez en trimant de toutes vos forces, mais vous profitez de la sécurité sociale pour soigner votre cancer gratuitement.

- Vous ne pouvez vous empêcher de parler de patriotisme à chaque phrase mais vous être contre les impôts, la participation de chacun à la bonne marche de la Nation

-Vous considérez qu'il faut ABSOLUMENT baisser les impôts, même si vous n'êtes pas de ceux qui en payent le plus. Mais vous réclamez aussi un système de santé toujours aussi généreux, vous demandez plus de forces de police, vous vous indignez contre la baisse du budget de la défense ou celle des allocations familiales. 

-Lorsque la discussion s'engage sur le terrain politique, et notamment la montée du FN, au bistrot du coin, vous restez silencieux mais avec l'air béat et heureux de celui qui aurait gagné au loto mais qui ne sait pas encore que son ticket était pour le tirage de la semaine dernière.

 

Si vous avez des idées sur d'autres "signes", n'hésitez pas à nous les envoyer à notre adresse mail ; nous mettrons à jour cet article.

 

Bonus pour celles et ceux qui n'auraient pas compris : 

Les 13 signes que vous votez Front national
Tag(s) : #humour, #politique, #Front national, #FN, #Le Pen

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :