L'Insee confirme que la nouvelle carte des régions sera plus équilibrée

L'Insee publie l'édition 2015 de "La France et ses territoires", pour la première fois sous le prisme de la nouvelle carte à 13 régions. Selon l'Institut, le pays sera plus équilibré en termes de population et d'économie.

La France et ses territoires

Emploi, logement, économie, démographie,... Comme chaque année, l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publie un portrait de la France révélé par le traitement de millions de données.

Mais cette année, alors que son traditionnel La France et ses territoires est disponible sur son site internet, la nouvelle carte du pays à 13 régions, née de la réforme territoriale, est pour la première fois prise en compte.

L'Insee y voit une répartition de la population plus homogène

l'Institut remarque qu'avec ce découpage, "les écarts se réduisent, avec notamment des caractéristiques démographiques plus proches entre régions". Et pour cause, ajoute-t-'il,"aucune des régions continentales ne comporte moins de 2 millions d’habitants".
Concernant l'âge moyen, la remarque est la même, des régions plus "vieilles" s'étant rapprochées de territoires plus "jeunes". Un exemple ? L'Auvergne et Rhône-Alpes. Cependant, des déséquilibres sont toujours remarqués : quand les populations du Nord-Est augmentent moins vite et restent les moins âgées, l'inverse se produit dans les régions du Sud-Ouest.

Une répartition du PIB plus lisse avec 13 régions

Du côté économique aussi, l'équilibre est plus flagrant, une fois retirés du classement les deux super puissances que constituent l'Île-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes. En effet, l'écart entre région au PIB le plus et le moins élevé tend à s'estomper. Pour ce qui touche à la croissance, Pays de la Loire, Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées et Île-de-France constituent le trio de tête, si l'on prend en considération la moyenne annuelle en pourcentage du PIB.

Concernant le seuil de pauvreté (établi à 1.004 euros de revenus pour une personne vivant seule en 2011), les écarts tendent une fois encore à se lisser. Même si le taux d'individus vivant sous le seuil de pauvreté est un peu plus important dans le Sud-Est et le Nord, quand Pays de la Loire et Bretagne sont, toutes proportions gardées, relativement épargnées.

L'Insee confirme que la nouvelle carte des régions sera plus équilibrée
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog