Un employé de Thalys suspendu après des propos homophobes

Tous les voyageurs d'affaires ne seraient pas égaux sur les quais de la gare. Seuls les hétérosexuels seraient autorisés à embrasser leur moitié avant de partir.

C'est du moins ce qu'un employé de Thalys a fait savoir à deux femmes s'embrassant dans la gare du Nord.

L'association de lutte contre les discriminations homophobes All Out, a lancé une pétition pour dénoncer cette attitude homophobe. La compagnie ferroviaire a suspendu le salarié en attendant les conclusions de son enquête interne.

Un baiser «intolérable» ; sauf pour les «hétérosexuels»

Mirjam, une Néerlandaise membre d'All out, embrassait sa petite amie sur le quai de la Gare du Nord lorsqu'elles ont été interrompues par un employé de Thalys. Selon le témoignage de la passagère, le responsable de la compagnie leur aurait expliqué que leur baiser était «intolérable», ajoutant qu'en revanche les couples hétérosexuels pouvaient le faire sans problème.

La voyageuse a contacté Thalys le 18 février 2015 pour se plaindre de cette attitude discriminatoire. La compagnie a indiqué qu'elle allait ouvrir une enquête.

Mais face à l’absence de retour, l’association All Out a lancé une pétition, le 12 mars 2015, pour demander à Thalys de dénoncer cette réaction discriminante et former ses équipes pour qu'elles traitent tous les clients de la même manière. L'entreprise a réagi sur Twitter. Elle a indiqué qu'elle condamnait fermement tous les propos et actes homophobes et qu'elle avait lancé une enquête interne dès le signalement.

Elle a annoncé dans un second message que le salarié en question avait été mis à pied à titre conservatoire en attendant les conclusions de son enquête.

 

Un employé de Thalys suspendu après des propos homophobes

Caton le Jeune 13/03/2015 11:34

Il ne connaît pas ses comptines ou quoi ? "Embrassez qui vous voudrez !"

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog