Départementales ; les premières révélations de L’entente sur les nombreux dérapages des candidats FN

Antisémitisme, racisme, homophobie ; les exemples fleurissent sur les pages de L’entente, le collectif de surveillance du Front national. 

Au total, 500 candidats vont "du partage d'un lien d'un groupuscule pétainiste à des propos complotistes"

Comptes Facebook, fils Twitter, blogs, interviews dans la presse, comptes-rendus de séance lorsque les candidats sont déjà élus… tout est passé au peigne fin par cette petite équipe de bénévoles. C'est ainsi qu'ils sont tombés, dans l'entre-deux-tours de la législative partielle du Doubs, sur les déclarations de Sophie Montel concernant "l'évidente inégalité des races". Ou qu'ils ont découvert avant tout le monde les déclarations antisémitesd'un candidat dans l'Aveyron, Alex Larionov, désormais exclu par le FN.

A trois semaines des départementales, ils ont épluché les profils des 4.000 candidats présentés par le parti d'extrême droite. Ils ont repéré "une cinquantaine de propos problématiques" nouveaux, à ajouter aux très nombreux cas déjà pointés par la presse. Au total, 500 candidats vont "du partage d'un lien d'un groupuscule pétainiste à des propos complotistes", explique Guillaume.

Ils ont épluché les profils des 4.000 candidats présentés par le parti d'extrême droite. Ils ont repéré "une cinquantaine de propos problématiques" nouveaux, à ajouter aux très nombreux cas déjà pointés par la presse. Au total, 500 candidats vont "du partage d'un lien d'un groupuscule pétainiste à des propos complotistes", explique Guillaume.

Les premières révélations de L’entente en lien ci-dessous : 

Départementales ; les premières révélations de L’entente sur les nombreux dérapages des candidats FN
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog