Français de souche ? Ah oui ?

Didier Raoult (chercheur biologiste) tord scientifiquement le cou au mythe du "vrai Français" dans un pays où le métissage est généralisé :

Le Français de souche n'existe pas

Les créations de mots et de concepts peuvent servir à déguiser des termes dont l'usage est interdit par la loi ou par l'évolution des mœurs. Au cours de la dernière campagne électorale la question des "Français de souche" a émergé comme une évidence pour ceux qui ont employé l'expression.

Habitant à Marseille, la croisée du monde méditerranéen, et ayant eu la chance d'y voir arriver un des meilleurs spécialistes scientifiques mondiaux de l'étude génétique des origines humaines, j'ai naturellement examiné cette question du point de vue du scientifique.

Il est d'abord bien difficile de définir géographiquement ce qu'est la France. En effet, ses frontières n'ont cessé de changer au cours des siècles. Marseille pendant longtemps n'a pas été française, le comté de Nice et la Savoie n'ont rejoint la France qu'il y a peu de temps, et l'Algérie a été un département français de 1830 à 1962.

L'Alsace et la Lorraine étaient allemandes pour une partie du XIXe siècle et du XXe siècle. Les habitants de Saint-Louis au Sénégal eurent un statut de citoyens français dès la Révolution française, et cette citoyenneté s'étendait à quatre communes du Sénégal en 1916 ! Qu'en est-il des Français des Comores ? Ceux de Mayotte restés attachés à la France sont français, pas ceux des autres îles devenues indépendantes. Ainsi, la France est une variable géographiquement instable, un mythe.

Le droit du sang génétiquement infondé

Concernant la génétique, les choses sont beaucoup plus complexes. Ainsi comment différencier la part de la population française vivant en Europe qui est issue des vagues d'envahisseurs celtes, germains, romains, huns, arabes (lors des grandes invasions du Moyen Âge,) Normands ou de tous les peuples méditerranéens dans le sud de la France, et la part née des migrations économiques des autres pays d'Europe, d'Afrique et d'Asie ? Il existe seulement quelques îlots ayant conservé une certaine homogénéité génétique, dont les Basques qui ne sont regroupés dans aucune nation unique.

La réalité est qu'il n'y a aucune superposition entre le territoire français et son origine génétique. D'ailleurs, les récentes études génétiques ont montré qu'on trouvait en France un mélange des trois grands groupes d'hominiens archaïques que nous connaissons actuellement : Neandertal, Cro-Magnon et l'homme de Dénisova, originaire de Sibérie, dont les gènes nous ont peut-être été apportés par les Huns. Dans tous les cas le métissage est généralisé.

Ainsi le "droit du sang" n'est pas génétiquement fondé. D'autant que l'on estime que 5 à 10 % des enfants ne sont pas du père officiel, mais d'un inconnu, dont on ne connaît pas les gènes ! La définition retenue en France et aux États-Unis du "droit du sol" dépend du périmètre du pays au moment où l'enfant naît ou de la nationalité des parents.

Je redoute que le terme "Français de souche" ne serve qu'à exclure ceux que l'on ne veut pas comme Français...

 

Français de souche ? Ah oui ?

Piko 04/05/2015 00:54

Je trouve que vous niez avec beaucoup de facilité l’existence d’une ethnie française. Sauf erreur de ma part les francs occupaient essentiellement les postes d’élite de la société gallo romaine. Les romains eux mêmes à l’exception de quelques villes (Narbonne, Lyon) ne représentaient pas une colonisation de peuplement. C’était une occupation militaire.

Les français historiques sont tout à fait identifiables. Moi qui suis métisse franco-slave je peut très bien voir ce qui me différencie physiquement des de souche. Je trouve ça profondément injuste de nier ainsi l’existence des français historiques. Reconnaître l’existence d’une souche française ne signifie pas nécessairement l’exclusion de tout les autres. On peut être français de souche, français de branche, français de cœur.. L'histoire démontre que les français sont de nature ouverte, généreuse, curieux du monde qui les entoure.

Les politiques et intellectuels qui dépeignent la France comme un pays d'ignobles racistes le font pour des motifs purement politiques-clientélistes. Car pour avoir eu la chance de beaucoup voyager, je peux vous assurer que les pays arabes, asiatiques, sont tous très centrés sur leur race. Le racisme y est culturel et profond. Un Jean Marie Lepen serait là-bas tout à fait banal.

Le Kiosque aux Canards 06/05/2015 17:21

Je vous conseille de lire ce lien, cela vous permettra de comprendre qu'il n'existe aucune "ethnie française" et que ce qui peut éventuellement s'en rapprocher ce sont les "ethnieS françaiseS" = http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupes_ethniques_en_France

Ed 22/04/2015 05:31

tiens les gauchistes disent qu'il n'y a aucune identité ethnique fr pour mieux faire accepter le génocide. dénier l’existence ethnique d'un certain nombre d'humains c'est pire que le racisme:

"Les créations de mots et de concepts peuvent servir à déguiser des termes dont l'usage est interdit par la loi ou par l'évolution des mœurs. Au cours de la dernière campagne électorale la question des "Français de souche" a émergé comme une évidence pour ceux qui ont employé l'expression."
carrément le terme "f de souche" c’est masquer le racisme, on croit rêver. la majorité des français (encore) qui ont la majorité de leur sang sur le territoire fr actuel depuis au moins 1000 ans c'est raciste de dire qu'ils existent ?

Habitant à Marseille, la croisée du monde méditerranéen, et ayant eu la chance d'y voir arriver un des meilleurs spécialistes scientifiques mondiaux de l'étude génétique des origines humaines, j'ai naturellement examiné cette question du point de vue du scientifique.

"Il est d'abord bien difficile de définir géographiquement ce qu'est la France. En effet, ses frontières n'ont cessé de changer au cours des siècles. Marseille pendant longtemps n'a pas été française, le comté de Nice et la Savoie n'ont rejoint la France qu'il y a peu de temps, et l'Algérie a été un département français de 1830 à 1962.

L'Alsace et la Lorraine étaient allemandes pour une partie du XIXe siècle et du XXe siècle. Les habitants de Saint-Louis au Sénégal eurent un statut de citoyens français dès la Révolution française, et cette citoyenneté s'étendait à quatre communes du Sénégal en 1916 ! Qu'en est-il des Français des Comores ? Ceux de Mayotte restés attachés à la France sont français, pas ceux des autres îles devenues indépendantes. Ainsi, la France est une variable géographiquement instable, un mythe."
blablablabla on s'en bat les burnes: fdesouche=une personne qui a son sang qui circule sur le sol fr ACTUEL METROPOLITAIN (oui on fait une distinction entre les colonies et la métropole) depuis au moins 900 ans (ça remonte à une époque où la france était très jeune), d'ailleurs, jusqu’à la fin du xix e s et surtout jusqu'à la fin des 30 glorieuses, la quasi totalité des français étaient ainsi. regardez la carte de france depuis clovis, ça reste essentiellement le même territoire, vous racontez n'importe quoi. aussi être fr de souche c'est descendre de la population d'une région fr lorsqu'elle fut annexé. enfin la france est blanche depuis tjrs n'en déplaise à certains.

ah f de souche comme le dit votre article=mélange germanique, celte (surtout), romain (un peu), grec (un petit peu), ibère (un petit peu)... mais est ce un mélange noir-arabe-blanc ? non. bref vous mentez pour faire acceptez aux français le génocide ethnique, pour justifier la fin de l’identité fr et le mondialisme.

Le Kiosque aux Canards 22/04/2015 11:24

"blablablabla on s'en bat les burnes:" vous avez tout dit ; quand quelqu'un s'en "bat les burnes", c'est qu'il n'a rien pigé à ce qu'il vient de lire.

BAILLON 27/02/2015 19:31

ça fait 4 tiers si j'ai bien compté. Oui mais ça dépend de la taille des tiers disait César !

LeriKou33 27/02/2015 14:32

Moralité, nous sommes tous des bâtards ! C'est ça, être français de souche. Le résultat d'un mélange de plusieurs invasion. Notre est tellement beau, entre mers et montagnes, cerné par des vignes donnant du bon vin, des mets aussi variés que délicieux et un climat doux et agréable, qu’il est normal que notre magnifique pays soit autant convoité. Descendant de vandales, de suèves, de burgondes, de francs, de romains, d'angles, de wisigoths et ostrogoths, de vasques, de saxons, de germains, de celtes, de berbères, notre caractère est un savant mélange de méditerrané, de mer du nord, d'Europe centrale et de l'est, d’Asie. Et puis, quand vous avez traversé l'Europe, une fois arrivé en Gaule, où voulez-vous aller ? Après, il n'y a plus rien. Jusqu’à ce que Christophe Colomb arrive... Le p^lus sage serait de nous dire que nous sommes tous terrien de souche. et encore. Paraîtrait que les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus...

ypnotik-kko.over-blog.com 27/02/2015 17:13

moi je suis allobroge de souche, avec un nom en "az" qui reste de l'occupation espagnole en savoie quand elle était alliée avec Charles quint contre la France, et j'aime la fusion food: fondue-choucroute-paella: je me sens français et citoyen du monde

Le Kiosque aux Canards 27/02/2015 14:37

Bien vu, en effet.

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog