Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vidéos.

Va falloir que les députés se méfient grandement lorsqu’ils tentent de se lâcher sur Christiane Taubira. Après le député UMP Yannick Moreau qui s’en est pris une belle la semaine dernière, voici donc Nicolas Dupont-Aignan, patron des «néo-cons» de Debout la France qui vient d’être renvoyé, à son tour, dans les cordes par la Garde des sceaux alors que, lui aussi, demandait sa démission.

Qui sera le prochain ?

"Quand allez-vous vous séparer de Christiane Taubira ?" 

L’interpellation du président de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan, sur la réforme pénale du gouvernement a provoqué le courroux de la Garde des Sceaux. 

"20 000 places de prison, c’était une pure fiction, il n’y avait pas un seul euro prévu pour financer ces 23 000 places, par contre ce gouvernement a consacré 2 milliards 200 millions d’euros à la construction de 6300 places réelles et 1 milliards d’euros pour 3000 places réelles dans le prochain plan triennal", rétorque notamment la ministre de la Justice avant de défendre point par point sa réforme pénale. 

Et de conclure "Rendez-vous pour nos résultats Monsieur le député !"

Christiane Taubira ; Nicolas Dupont-Aignan se tape la honte
Tag(s) : #politique, #parlement, #Christiane Taubira, #Nicolas Dupont-Aignan

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :