Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alors que la seule organisation politique de notre pays à avoir tenté de récupérer politiquement les sanglants attentats islamistes de ces derniers jours est le Front national ; doit-on aussi expulser de notre pays, déchoir de leur nationalité et pourquoi pas, pour paraphraser Le Pen, les condamner à une peine de mort que l’on aurait rétabli par référendum les électrices et les électeurs de ce parti qui fut créé, au début des années 70, par une partie des anciens de l’OAS ?

 

L’Organisation de l’Armée secrète tenait le haut du sinistre classement des attentats les plus meurtriers dans notre pays depuis plus de 50 ans - on estime que l'OAS a assassiné entre 1 700 et 2 000 personnes - avec, comme cerise sur le gâteau un dernier meurtre en 1993, celui de Jacques Roseau, lui-même ancien membre de l'OAS et président de l'association de rapatriés "Recours", faisant de lui la dernière victime de l'organisation.

 

Dans l’organigramme de création du Front national, on trouve de nombreux dirigeants, militants et sympathisants de ce mouvement. «C’est du passé» me direz-vous ? Pas autant que ça, semble-t’il, puisque c’est à Bézier, dont le Maire est Robert Ménard, que l’on trouve la plus "belle" stèle honorant l’OAS avec les 4 portraits des 4 condamnés à morts et exécutés pour leurs crimes commis au nom de l’OAS. C’est ce même personnage quise déclarait, sur LCI, fier de son père qui a "flirté avec l’OAS pendant la Guerre d’Algérie.

 

D’ailleurs, quand Florian Philippot déclarait le 11 décembre «"Le FN est un parti gaulliste"», sa présidente s’est empressée d’envoyer un courrier à «mes amis pieds-noirs» qui commençait par «Un certain nombre de milieux rapatriés/harkis s’agitent, y compris en interpellant les cadres de notre mouvement, autour de la déclaration de Florian Philippot au sujet du Général de Gaulle et du FN parti gaulliste.

Pour répondre aux interrogations de certains, je ne pense pas que le FN soit un parti gaulliste»

 

Il serait bon que l’on se souvienne aussi que le terrorisme n’a pas qu’une seule couleur et que d’où qu’il vienne il doit être combattu.

Doit-on prendre au mot Le Pen sur ses déclarations concernant les terroristes ?
Tag(s) : #actualité, #politique, #humeur, #Le Pen, #terrorisme, #OAS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :