Attentats : les représentants du peuple enfin unis

Vidéo en fin d’article.

Pour la première fois depuis le 11 novembre 1918, les députés ont entonné la Marseillaise.

 

Les députés, toutes tendances confondues, ont observé cinq minutes de silence sur les marches de la cour d'honneur de l'Assemblée nationale et sous une pluie battante. Elu(e)s de droite et de gauche étaient réunis avec les membres du gouvernement présents.

 

On a pu voir Cécile Duflot et le socialiste Philippe Doucet partager un parapluie. Ou l'écolo Denis Baupin, ému aux larmes, côtoyer le député UMP Jacques Myard. A l'issue de ces minutes de recueillement, entraînés par Claude Bartolone, ils ont entonné la Marseillaise.

 

Même si le symbole fort et encourageant pour notre république semble évident aujourd'hui, j'espère que cela aura un sens dans «l’après Charlie Hebdo» ; "La première fois depuis le 11 novembre 1918". Depuis la date de la fin d'un conflit qui a tué des millions de combattants et de civils, unis par la haine de tous les extrèmistes.

Que ce symbole, que ce regroupement soit garant d'une France sans extrême, d'où qu'ils viennent.

 

Attentats : les représentants du peuple enfin unis
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog