Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vos visites

Publié par Le Kiosque aux Canards

Version "techno" de Maréchal nous voilà en fin d'article... (si, si...)

Paranoïa quand tu nous tiens ! Le parti qui parle le plus du pseudo "lobby gay" se retrouve à gérer une presse qui ne parle plus que de l’outing d’un des principaux responsables de ce même parti, rejoignant ainsi les affirmations sorties dans la presse, il y a quelques mois, qui annonçaient que de nombreux homos se trouvaient être élus et responsables Fn.

Vers une "Front national Gay Pride" ?

Le Front national rejoint le pseudo "lobby gay" ?

À présent que tout cela est officiel, deux options s’offrent, ainsi, à la direction du “marketing” du Front national pour conserver son électorat beaufs/fachos/incultes : soit on vire les “tafioles” du parti, soit on change la communication interne et externe sur le sujet.

Le Kiosque aux Canards leur propose la seconde solution : organiser la prochaine Gay Pride en même temps que le défilé devant la statue de Jeanne d’Arc le 1er mai.

Une version techno de “Maréchal, nous voilà”

Déjà, va falloir cogiter grave la scénographie. En lieu et place des cortèges des groupuscules fascisants ; des Panzers allemands sonorisés et peints en rose ouvriront chaque cortège. Une version de “Maréchal, nous voilà” en version techno permettra aux manifestants de marcher en cadence ; un pas en avant, un pas en arrière ; une demi tour et ça recommence. Ce qui donnera, in fine, du “sur place”...

Le service d’ordre, tout de cuir vêtu, sera chargé d’éviter les débordements ; ainsi, seuls les drapeaux officiellement acceptés par la direction du Front national seront tolérés. Ceux de la flamme aux trois couleurs, ceux des régions, le drapeau national et, éventuellement, des bannières représentant une croix celtique aux couleurs de l’arc en ciel LGBT.

André Labarrère, premier petit copain de Jean-Marie Le Pen

À l’occasion de la nouvelle organisation festive pour le défilé du Front national, André Labarrère, ancien maire PS de Pau et premier homme politique français à avoir fait son coming out, sera fait citoyen d’honneur de la "Front national Gay Pride", ce qui ravira Jean-Marie Le Pen puisque, rappelons le, André Labarrère, peu de temps avant son décès, avait montré à deux journalistes une lettre du président du Front national se terminant par “En souvenir de nos délicieux moments passés ensemble”.

Et Labarrère de préciser ; “Je l'ai bien connu en 1952 à l'UNEF, alors que j'étais président des étudiants de lettres et lui président de la Corpo de droit.[...] Un très beau type, fin, grand. Il avait une ascendance physique.Il ne me laissait pas de marbre !” À l’époque, le tabloïd anglais The Daily Mail titrait "Jean-Marie Le Pen a eu une relation homosexuelle avec un autre homme politique"...

 

Comme quoi, ce n’est peut être qu’un simple “retour aux sources”... Les gays du Fn se souviendront-ils de la nuit des longs couteaux ?

 

La prochaine Gay Pride aura lieu le 1er mai devant la statue de Jeanne d’Arc

Commenter cet article