Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Malgré la spectaculaire hausse des taux annoncée par la Banque centrale russe, le rouble décroche à nouveau mardi, perdant 20% de sa valeur. La bourse de Moscou s'effondre également. 

Peut être une vengeance divine due aux relations intimes du Front national et des différentes délégations de La Manifs pour Tous envoyées en Russie ?

1 euros = 100 roubles !

Le rouble russe s'est effondré mardi de plus de 20%, l'euro dépassant le seuil inédit de 100 roubles, inimaginable quelques heures auparavant, et le dollar de 80 roubles, malgré la spectaculaire hausse des taux annoncée plus tôt par la Banque centrale pour défendre la monnaie russe.

Le rouble a perdu près de 60% de sa valeur face au dollar depuis le début de l'année.

A l'issue d'une réunion d'urgence, la Banque de Russie avait annoncé au milieu de la nuit une hausse de 6,5 points de son taux directeur à 17%, contre 10,5% auparavant et 5,5% au début de l'année. Une mesure qui a seulement permis un très court répit.

L'effondrement en cours est la conséquence de la chute vertigineuse des cours du pétrole, dont dépend l'économie russe.

La bourse chute aussi

L'indice RTS de la Bourse de Moscou dégringolait de son côté de 17% pour s'établir au plus bas depuis mars 2009. "Nous assistons visiblement à une attaque spéculative sur le rouble", a commenté pour l'AFP Alexeï Mikheïev, de la banque VTB24.

Conséquence de cette situation très volatile: la hausse des prix approche déjà 10% sur un an et promet de s'envoler encore. Les autorités ont vu réapparaître les étiquettes en devises étrangères dans certains magasins.

Les amis russes de La Manif pour Tous

Rappelons qu’en avril dernier, des représentants de La Manif pour Tous étaient invités par le département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou, les six membres de la délégation seront reçus par son président, le métropolite Hillarion, ainsi que d’autres responsables orthodoxes.

Dans l’interview qu’il avait, alors, accordée au Père Ignace Shestakov, le représentant du Patriarcat de Moscou au Conseil de l’Europe, l’higoumène Philippe (Youri Anatolievitch Riabych dans la vie civile), explique :

« Ses membres (de la délégation) estiment que la Russie est aujourd’hui l’un des rares pays du monde chrétien qui, au niveau de l’Etat et des collectivités s’est engagé sur la protection des lois naturelles du développement de la personne humaine. »

Dans cet entretien, il note « l’attitude positive des Français pour ce qui se passe en Russie » (mesures gouvernementales récentes concernant l’avortement et l’homosexualité) et rappelle l’objectif de la visite : « Trouver des partenaires russes de coopération dans la défense des valeurs traditionnelles. »

Une bonne nouvelle pour le Front national ; les fonds prêtés par leurs copains russes viennent de chuter de 20 %

La monnaie de l’exemple économique et politique du Front national au fond du gouffre
Tag(s) : #actualité, #économie, #politique, #international, #rouble, #Russie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :