Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vidéos.

Les cadres du Front national sont à l’aune de leurs électeurs ; du grand n’importe quoi, n’importe où et n’importe quand, pourvu que ça mousse.

Ainsi, Nicolas Bay, le nouveau secrétaire général du parti, a bien vite oublié ses déclarations sur la famille Le Pen alors qu’il soutenait le désormais oublié Bruno Megret. Bref ; au Front national, du moment que ça paye, on oublie ses convictions.

Grâce aux archives de l’INA (Institut national de l’audiovisuel), nous avons retrouvé quelques interviewés gratinées du jeune candidat élégant. Ses propos sur le Front national et le patriarche Jean-Marie Le Pen sont en effet fort peu amènes : « Moi, je ne ris pas des calembours douteux et des jeux de mots sur les personnes qui ont souffert. Moi, je ne me complais pas dans le ringardisme. »

 

Il poursuit, remonté comme une pendule, mettant en pièce les positons du Front national sur l’Europe, qui déjà, militait pour en sortir. « Je ne pense pas qu’il faut sortir de l’Europe dans le quart d’heure qui suit. » On se demanderait presque comment il peut aujourd’hui défendre le programme de Marine Le Pen…

 

Marine Le Pen et ses convictions justement, en prennent alors pour leur grade :« Marine Le Pen lit le programme qu’on lui a préparé. Je n’ai rien de commun avec la fille de Monsieur Le Pen qui est le Tanguy du FN, vous savez ce film qui raconte l’histoire d’un jeune homme qui, à 30 ans passés, se refuse à quitter le cocon familial. Marine Le Pen, c’est un peu ça. A 36 ans, elle habite le château de Saint-Cloud, elle est payée par le FN et son mari est payé par son beau-père. Ces gens-là ne sont pas en phase avec les Franciliens. »

 

Plus sévère encore, quelques jours plus tard, il attaque sa future présidente sur ses capacités politiques. « Quand on discute avec les gens sur le marché, on s’aperçoit que Marine Le Pen, en dehors d’être la fille de son père, objectivement, les qualités politiques du personnage sont limitées. » Et d’ajouter que Marine Le Pen, « c’est même le vide doctrinal sidéral ». Pas très visionnaire le futur secrétaire général du parti... 

 

Front national : quand le nouveau secrétaire général crachait sur la famille Le Pen
Tag(s) : #Front national, #politique, #France, #société, #Nicolas Bay

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :