Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

UMP, Fn, Udi, Radicaux ; la droite tente de trouver de nouveaux nervis avec les troupes de La Manif pour Tous, vu qu’aucun de ces partis de droite n’a réussi, ces dernières années, à envoyer autant de monde sur le pavé des grandes villes françaises.

Or, si ces mouvement veulent ratisser large, il va devenir nécessaire pour eux d’accepter, aussi, les contradictions - voir les mensonges - de LMPT. Ainsi, le choix sera simple : s’occuperont ils de nos culs ou des leurs ? Se focaliseront ils sur les 7 000 mariages pour tous ou sur les dizaines de milliers de victimes de leurs prêtres pédophiles ?

Plus les fidèles sont radicaux, plus ça barre en quenouille

La fachosphère se focalise, depuis quelques temps, sur la relation entre islamisme et pédophilie pour tenter de faire frémir les ménagères de plus de cinquante ans et les amener à un vote facho, pour les prochaines élections.

Or, il semble que cette fachosphère oublie un détail qui n’est pas anodin ; peu importe la religion : c’est la merde merde partout ! Donc, au lieu d’aller chatouiller la paille dans l’oeil du voisin, la fachosphère ferait bien mieux de tenter d’ôter la poutre se trouvant dans son oeil.

Des prêtres pouvait être un facteur ayant contribué à la commission d'actes pédophiles

L'Église catholique d'Australie a admis que le célibat des prêtres pouvait être un facteur ayant contribué à la commission d'actes pédophiles, recommandant une éducation «psychosexuelle», selon un rapport rendu public vendredi.

Ce document a été rédigé par le Conseil de la vérité, de la justice et de la réparation, qui aide l'église australienne à apporter des réponses à une Commission royale chargée depuis l'an dernier d'enquêter sur la maltraitance sexuelle des enfants dans les organisations religieuses, les écoles ou les services sociaux.

Ce conseil, qui reproche aux institutions et aux dirigeants de l'Église d'avoir trop souvent fermé les yeux sur ces affaires, observe également dans un des chapitres de son rapport: «le célibat obligatoire peut aussi dans certaines circonstances avoir contribué à ces abus».

La question du célibat des prêtres, qui ne fait pas partie des règles immuables de l'Église, soulève le débat depuis de nombreuses années au sein des catholiques.

Directeur exécutif de ce Conseil, Francis Sullivan, a déclaré que même les traditions les plus sacrées de l'église, dont celle du célibat, devaient être ouvertes à la discussion, bien que personnellement il ne souhaitait pas la remise en cause du voeu de chasteté.

«Ce que le Conseil dit dans ce rapport est que nous reconnaissons que le célibat peut être un facteur contributif», a-t-il déclaré sur ABC.

«Nous ne savons pas dans quelle mesure, ni si cela a été un facteur déterminant, mais nous ne voulons pas nous voiler la face et ignorer le problème», a-t-il ajouté.

M. Sullivan a en outre estimé que l'Église devait réfléchir «à la manière dont la sexualité est gérée et dont les membres du clergé agissent face à cette question».

«C'est ce qu'on appelle l'éducation psychosexuelle. Certainement que par le passé, il n'y avait rien de tout ça», a-t-il également déclaré.

Des dizaines de millier de victimes de prêtres pédophiles contre 7 000 mariage gays

Concernant les violences proprement dites, les conclusions préliminaires de la commission d'enquête évaluent le nombre de prêtres pédophiles en Australie à 4%, deux fois plus que la proportion admise par le pape François, cité par La Repubblica dont les informations ont ensuite été contestées par un porte-parole du Vatican.

Le rapport condamne une culture «de l'emprise sur les autres» plutôt que de service.

«Les auditions publiques ont mis au jour les manquements de l'Église pour comprendre l'ampleur de la crise et, certainement au début, pour permettre aux victimes d'abus d'être entendues et d'obtenir justice», a déploré Francis Sullivan dans un communiqué.

Depuis deux ans en revanche, «la hiérarchie ecclésiastique a montré sa volonté à affronter les problèmes, à comprendre le besoin de changement et la nécessité d'une nouvelle considération des victimes», a-t-il ajouté.

Le pape François prône la tolérance zéro contre la pédophilie. Ce fléau, qui a fortement discrédité l'Église catholique, pourrait avoir fait des dizaines de milliers de victimes, la plupart entre les années 1960 à 1980. Et pas que ; puisque : Une «secte de prêtres traditionalistes pédophiles» à Grenade

 

Des dizaines de millier de victimes de prêtres pédophiles contre 7 000 mariage gays
Tag(s) : #société, #pédophilie, #prêtres, #mariage gay, #LMPT, #La Manif pour Tous

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :