Plus de porc dans les cantines scolaires gérées par le Front national

Les enfants paieront ainsi le prix, pour faire plaisir aux beaufs. Et, bien évidemment, la cible reste les musulmans, sous couvert de laïcité.

Par contre ; aucun soucis pour les grosses truies, candidates du FN pour les municipales, qui posaient sous le drapeau nazi dans leurs pages Facebook...

Vidéo en fin d’article

"Nous n'accepterons aucune exigence religieuse dans les menus scolaires". Marine Le Pen a annoncé la suppression des menus de substitution au porc dans les cantines scolaires des municipalités emportées par Front national. lors des municipales de la fin du mois de mars. Hénin-Beaumont, Fréjus, Mantes-la-Ville ou encore Béziers pourraient être concernées.

Le Front national confond culture et religion

Confondant une fois encore culture et religion, la présidente du FN a déclaré "Nous n'accepterons aucune exigence religieuse dans les menus des écoles", a-t-elle déclaré, reprenant un argument de campagne des candidats frontistes aux municipales.

"Il n'y a aucune raison pour que le religieux entre dans la sphère publique, c'est la loi", a-t-elle insisté. "Bien souvent la laïcité n'est pas appliquée", a-t-elle affirmé, ajoutant que "fermer les yeux sur les violations de la laïcité, c'est, dans l'esprit de beaucoup de maires UMP et PS, s'associer la bienveillance de communautés".

La réalité...

Sachant qu'un maire ne gère que les maternelles et les écoles primaires de sa commune - le reste étant géré par les Conseil généraux et régionaux - Marine Le Pen ne peut que s'adresser aux cantines scolaires des maternelles et des écoles primaires.

Récemment interpellé sur cette question, le Haut conseil à l'intégration (HCI) affirme qu'il n'y aurait actuellement en France aucune cantine scolaire d'écoles maternelles et primaires qui propose des repas avec de la viande halal. La seule exception connue concerne la ville de Strasbourg où le statut concordataire permet des aménagements particuliers avec les demandes religieuses.

Ce qui existe depuis de nombreuses années maintenant, ce sont les repas sans porc auxquels se substituent des plats de volaille ou de boeuf. Plus récemment, des demandes de repas sans viande ont aussi émergé venant de la communauté musulmane. Certaines mairies proposent donc comme alternative des menus végétariens.

Plus de porc dans les cantines scolaires gérées par le Front national
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog