Les conneries commencent dans une mairie Front national

Il n’aura pas fallut attendre bien longtemps pour qu’un maire Front national fasse sa première connerie. Ou plutôt, qu’il retire le masque d’un démocrate qu’il avait choisi d’afficher durant sa campagne.

D’ailleurs, il n’y a vraiment que les gros beaufs incultes pour penser que la réalité était celle que les candidats FN affichaient lors des opérations de marketing qui leur ont servis de campagne électorale.

David Rachline, maire de Fréjus, fait trier les journalistes par ses nervis

Comme nous en informe l’Express ; son journaliste n’a pas pu entrer dans le restaurant qui servait de site de conférence de presse au nouveau maire Front national de Fréjus.

Une personne barre l'entrée à leur collaborateur, Nicolas Barriquand. "J'ai eu l'ordre de ne pas vous laisser entrer", assène-t-elle. Comment cet homme d'une cinquantaine d'années, que le reporter n'a jamais croisé, l'a-t-il reconnu? "Nous sommes physionomistes", rétorque-t-il. Fin de la discussion.

Deux papiers de l’Express sur David Rachline

Le jeune militant, rémunéré par le Front national en tant que “consultant en numérique” n’aurait pas apprécié la fin d’un article du journal qui se terminait par la liste de son passé, un peu étrange :

“Oubliée, son appartenance au mouvement du sulfureux Alain Soral, essayiste "national-socialiste". Enfouie, sa collaboration à Jeunes Nationalistes d'aujourd'hui, un ouvrage très confidentiel, publié en 2008 et coordonné par Christian Bouchet, un "nationaliste-révolutionnaire" passé par le MNR de Bruno Mégret. Dans ce livre, que L'Express a retrouvé, David Rachline prédit que "la France va être submergée par des populations qui ne s'assimilent pas". "L'immigration n'est pas un enjeu majeur à Fréjus", esquive le candidat, gêné à l'évocation de ces écrits.”

 

Force est de constater que la “dédiabolisation” interne du Front national risque d’avoir quelques ratés.

Les conneries commencent dans une mairie Front national
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog