Manif pour Tous et Tea Parties : des mouvements pas si éloignés que cela

Alors qu’Atlantico publie aujourd’hui un billet tentant d’expliquer pourquoi aucun rapprochement entre les Tea Parties américain du nord et La Manif pour Tous n’est possible, force est de constater, qu’en réalité, tant sur le fond et dans la forme, les deux mouvements ne sont pas si éloignés que cela.

La création des deux mouvements en réaction à une loi

Les deux mouvements se sont créés, non pas pour proposer, mais pour s’opposer ; le Tea party, dès l’arrivée de Barak Obama à la Maison Blanche - tiens donc... - lorsque celui-ci propose une protection sociale commune au niveau fédéral. La Manif pour Tous, en tout début de quinquennat de François Hollande pour contrer la proposition de loi sur le Mariage pour Tous.

Si le Tea party commence par s’opposer sur le coût de la réforme, cela dévie rapidement sur des considérations bien plus “profondes” ; d’ailleurs, exactement de la même manière que La Manif pour Tous, partant de l’invention étrange d’une people de droite, qui chantait “mets moi deux doigts car trois ; ça rentre pas” pour finir par l'extrémiste Béatrice Bourges.

Des slogans qu’Atlantico oublie de publier

Si on fait le tour des slogans de manifestations des deux mouvements, on se rend compte de leur proximité.

Ainsi, pour les Tea Parties, c’est un florilège identique aux extrémistes de La Manif pour Tous : “Dieu nous a donné une nation chrétienne” ; “Obama, nous vous demandons de démissionner” ; “Merci à dieu pour le deuxième amendement” - Le deuxième amendement de la Constitution des États-Unis d’Amérique garantit pour tout citoyen américain le droit de porter des armes. - “Pas de droits pour les émigrés” - “Pro-vie ; pro-armes ; pro-dieu” - “Financer les militaires et pas le social ; au moins, eux, ils sont bons dans ce qu’ils font” -...

D’ailleurs, lorsque “nos” Tea Parties parlent de “sortir de l’Europe afin de retrouver notre souveraineté”, les “leurs” expliquent qu’il faut “sortir de l’ONU pour retrouver notre souveraineté”, ce qui est paradoxal et montre bien l’idiotie des deux versions puisque, quand notre extrême-droite parle de l’ONU, elle affirme qu’elle est à la botte des USA et quand leur extrême-droite parle de l’ONU, elle pense qu’elle est un frein aux USA... Va comprendre....

Et, pois chiche sur le coucous, le fameux “Méfiez-vous des jeunesses hitlériennes d’Obama” qui se marie à merveille avec l’iconographie de La Manif pour Tous comparant Manuel Valls à Hitler.

Aux USA et en France ; un gloubiboulga populiste

Dans les deux mouvements, on trouve les mêmes ! Si l’un a bien commencé par une lutte contre les impôts fédéraux - la lutte pour l’abrogation du XVIe amendement de la Constitution US “L'État fédéral peut lever un impôt sur le revenu.” cela a très rapidement débordé sur des revendications morales, voir, certaines fois, suprémacistes blanche.

En France, si les premières manifestations de La Manif pour Tous ont été spécifique à la loi, elles ont très vite débordé sur un anti-gouvernement socialiste. D’ailleurs, encore récemment, des mouvements qui n’avaient strictement rien à voir avec la loi sur le Mariage pour Tous ont ouvertement demandé un rassemblement commun ; les taxis parisiens, les ligues d’extrêmes-droites locales - le dernier en date, qui vient de signer la Charte de la Manif pour Tous pour les municipales, est Philippe Vardon, le candidat des identitaires de droite.

Il affirme que "Dépassant très largement le simple cadre du "mariage homo", la loi Taubira s'inscrit dans une volonté profonde de casser tous les repères permettant aux êtres humains de savoir qui ils sont, d'où ils viennent et donc aussi "de qui" ils viennent. C'est pourquoi je me suis opposé et continuerai de m'opposer à cette loi, ses conséquences ou ses continuations », justifie celui qui a défilé à plusieurs reprises l'an dernier à l'appel de "la Manif pour tous".

“Pourquoi la Manif pour tous n'a pas grand-chose à voir avec les Tea parties, n'en déplaise à Arnaud Montebourg” nous écrit Atlantico...

Sauf qu’une fois encore, Atlantico se plante gravement, jouant sur une actualité éditoriale pour flatter ses lecteurs, en dépit d’une réalité qui semble les dépasser. À moins que... ?

Manif pour Tous et Tea Parties : des mouvements pas si éloignés que cela
Manif pour Tous et Tea Parties : des mouvements pas si éloignés que cela
Manif pour Tous et Tea Parties : des mouvements pas si éloignés que cela
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog