Quand on est condamné sept fois : on ferme sa gueule

Étrange de lire les amis de Dieudonné ne pas s’offusquer sur les condamnations à répétition du pseudo humoriste, alors que, Soral en tête, ce sont les premiers à l’ouvrir lorsque la justice française applique les peines prévues aux délinquants - prévues par la loi... -, les jugeant, pour une certaine partie des condamnés, faibles.

La dieudosphère ; c’est un cas d’école : faisons fi des racailles qui font parti de notre mouvement et fustigeons les autres !

La quenelle, ou le signe anti juifs et anti système en direction des beaufs

Même eux n’ont pas le courage de l’assumer ! On se fait prendre en photo devant une synagogue, devant un camp de concentration, devant une école juive malheureusement connue pour le drame qui s’y déroula, mais “non ; ce n’est pas un geste anti-sémite”. On chante “Shoa Ananas”, on pose dans la même phrase le nom d’un journaliste juif et des fours crématoire, mais “non ; ce n’est pas un geste anti-sémite”.

À peine reconnaissent ils qu’il s’agit d’une posture politique et morale anti-sioniste. Puisque, et ces fêlés des neurones en sont persuadés, le sionisme fait parti du système mondial qui nous asservirait. Sauf que... Avec un minimum de culture et quelques déplacements dans la région, on se rend compte que même en Israël le sionisme est plus que minoritaire. Sauf que voilà ; la dieudosphère, c’est la culture des beaufs ! Celles et ceux à qui on peut faire tout gober, à moindre frais.

Paye pas tes amendes et continue d’ouvrir ta gueule !

Et surtout, mets toi en situation de d’insolvabilité, comme ça tu ne paieras pas tes amendes. Pathétique posture d’un sans-couilles, qui passe son temps à propager la haine en direction des bénéficiaires d’un système qu’il est, donc, le premier à utiliser.

Et ses spectateurs, pauvres beaufs parmi les beaufs, applaudissent des deux mains, tout en insultant sur le net - ils n’ont pas assez, eux-aussi, de couilles pour le faire face à face - celles et ceux qui ne soutiennent pas leur gourou mononeurone.

Une fois encore, ces positionnements incultes prouvent que la démocratie à des limites, dont la première englobe l’ensemble des personnes qui se satisfassent de la parole, sans chercher plus loin... Logique ; ça fatigue d’ouvrir un bouquin...

L’État réagit et c’est tant mieux !

Le gouvernement a finalisé lundi la rédaction d'une circulaire à destination des maires et des préfets dans le but d'empêcher la "banalisation des propos antisémites" dans les spectacles de l'humoriste Dieudonné, a annoncé Matignon.

Dieudonné M'Bala M'Bala, qui entame jeudi à Nantes une tournée en France, a été condamné plusieurs fois pour incitation à la haine raciale.

"A l'occasion de leur réunion hebdomadaire, le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur ont finalisé la circulaire concernant les spectacles de Dieudonné. Celle-ci permettra de prendre des dispositions pour empêcher la banalisation des propos antisémites", a annoncé Matignon.

"Les maires et les préfets pourront ainsi prendre les décisions nécessaires avant la tournée de Dieudonné", a-t-on ajouté.

Dans le Journal du Dimanche, Manuel Valls a jugé Dieudonné "profondément anti-juif", alors que se multiplient les appels à une interdiction des spectacles de l'humoriste.

"Contre lui, il faut mener un combat politique de mobilisation de la société", a estimé le ministre de l'Intérieur, pour qui poser la question de l'interdiction est "une manière de pousser le débat".

Il n'est pas juridiquement possible de décréter une interdiction au niveau national mais les préfets auront pour consigne d'apprécier s'il y a nécessité ou non de le faire dans leur département, en fonction des risques de troubles à l'ordre public, a-ton expliqué dans l'entourage du ministre.

Quand on est condamné sept fois : on ferme sa gueule
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog