Lettre ouverte aux connards incultes

Quel gloubiboulga d’inculture, de connerie, de beaufisme : on nous rabâche les oreilles d’une “liberté d’expression” qui n’a jamais été constitutionnelle, qui n’a jamais été la réalité de notre pays - et pas que de “notre” pays - et qui n’a aucune réalité. Et heureusement !

Adorateur d’un clown qui n’arrive même pas à justifier son positionnement, la liberté d’expression n’est pas la norme : la norme ; c’est la loi, bande de guignols incultes !

En fin de billet, la vidéo de l'excellente chronique de Bedos dans ONPC.

Ouvrir sa gueule à tout prix, même celui du ridicule

Sauf que pour se rendre compte de ce même “ridicule”, ben faut savoir de quoi on cause ! “anti-sioniste” ; “anti -système” ; les mots n’ont de réalité que dans la tronche d’un clown qui fait du pognon sur le dos de ses spectateurs suffisamment cons pour ne pas s’en rendre compte ; ces petits merdeux qui, n’ayant pas les couilles d’agir pour leur pays sous-traite au premier imbécile venu.

Que fais-tu, dans ta vie, pauvre imbécile qui rigole quand Dieudonné te fait marrer en liant Patrick Cohen à l’extermination nazi, pour ton pays ? Que dalle ; tu préfères te vautrer dans un canapé Ikéa à crédit plutôt que de bouger ton petit cul de citoyen de la Ve puissance économique du monde, à l’abri de tout depuis plus de cinquante ans.

L’anti-sionisme ; le serpent de mer des crétins

Pauvre imbécile de gros beauf ; ta vie est si terne que tu te sens obligé de te trouver un ennemi. Sauf que, vu que tu n’as pas les qualités intellectuelles qu’il faudrait pour comprendre, tu t’en trouves un qui est suffisamment éthéré pour ne pas avoir à expliquer, à détailler, à définir ce en quoi il te renforce. D’ailleurs, sur le sujet, cultive toi un peu ; “La règle, c’est que le Général qui triomphe est celui qui est le mieux informé” écrivait Sun Tzu dans son fameux “l’art de la guerre” - si tu connais pas, pas grave : dans une autre de tes vies, tu comprendras - c’est mon côté optimiste...

Alors, si tu penses que les juifs sont les pourvendeurs de la liberté et ont conçu un complot mondial, t’es à côté de la plaque, petit padawan ; il te suffit d’ailleurs d’aller jeter un oeil sur les classements des personnalités les plus influentes du monde pour te rendre compte que, s’il y a un “complot des lobbies” et ben, pauvre connard, il est plutôt protestant que juif. Désolé de faire tomber tes rêves, mais c’est une réalité ; les principaux décideurs, les politiques influents, les banquiers ayant pignons sur rue sont majoritairement huguenots, et pas juifs. Ça t’en bouche un coin ? Tant mieux ; cela te montre la mesure de ton inculture...

La liberté d’expression en France

L’article 11 de la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen est ultra clair : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Donc : “... sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi.” et la loi, andouille de merde, elle indique clairement que « (tend) à réprimer tout acte raciste, antisémite ou xénophobe » et se trouve confirmée par la loi Gayssot du 13 juillet 1990.

La loi Gayssot innove par son article 9, qui qualifie de délit la contestation de l'existence des crimes contre l'humanité, tels que définis dans le statut du Tribunal militaire international de Nuremberg, qui ont été commis soit par les membres d'une organisation déclarée criminelle en application de ce statut soit par une personne reconnue coupable de tels crimes. Cet article 9 introduit en effet dans la loi de 1881 sur la liberté de la presse un article 24 bis dont voici le premier alinéa :

« Seront punis des peines prévues par le sixième alinéa de l’article 24 ceux qui auront contesté, par un des moyens énoncés à l’article 23, l’existence d’un ou plusieurs crimes contre l’humanité tels qu’ils sont définis par l’article 6 du statut du tribunal militaire international annexé à l’accord de Londres du 8 août 1945 et qui ont été commis soit par les membres d’une organisation déclarée criminelle en application de l’article 9 dudit statut, soit par une personne reconnue coupable de tels crimes par une juridiction française ou internationale. »

L'article 6 de ce statut définit les crimes contre l'Humanité :« l’assassinat, l’extermination, la réduction en esclavage, la déportation, et tout autre acte inhumain commis contre toutes populations civiles, avant ou pendant la guerre, ou bien les persécutions pour des motifs politiques, raciaux ou religieux, lorsque ces actes ou persécutions, qu’ils aient constitué ou non une violation du droit interne du pays où ils ont été perpétrés, ont été commis à la suite de tout crime rentrant dans la compétence du Tribunal, ou en liaison avec ce crime. »

Donc, sac à merde ; ta liberté d’expression à tout va, y compris à refuser les réalités de l'histoire ; tu te la carres profond !

Lettre ouverte aux connards incultes
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog