Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vos visites

Publié par Le Kiosque aux Canards

Le goret est un animal qui ressemble furieusement à ce qu’il se passe sur les réseaux sociaux. Les guignols se ruent sur une info, ne prennent pas le temps de la développer, préfèrent s’auto palucher devant une émission de télé-réalité plutôt qu’ouvrir un livre, et ils vont t’en faire des tonnes sur les commentaires, avec une faute d’orthographe tous les deux mots - ce qui est pathétique pour des pseudo-patriotes auto-proclamés - certains de leur bon droit, puisqu’ils l‘ont lu sur le web.

Le goret, c'est pareil : tu lui donnes n'importe quelle merde à bouffer, il te la fait disparaître en moins de deux. Surtout que comme il ne prend pas la peine de la digérer, il la bouffe toute crue, telle quelle. Et en plus, il bave ensuite...

Le rêve d’une république élitiste et éduquée vient de tomber face aux gorets. Et ces derniers viennent de comprendre que leurs soucis venaient principalement de leur propre inaptitude à se bouger le cul, tentent d'y palier en accusant les autres d'être responsables de la merde dans laquelle ils sont.

Coup de gueule général du Kiosque aux Canards envers ces gorets incultes

Front national ; je caresse Poutine, je prends son fric et je chie sur la loi.

Copies des échanges dans l’article.

Depuis le fameux prêt russe au FN, on savait qu’il y avait un loup. Les dénégations des mamamouchis du Front ne trompaient personne, sauf celles etc eux qui préféraient garder yeux et oreilles cachés.

Voici aujourd’hui le fond de l’histoire, grâce aux hackers d’Anonymous International qui viennent de rendre public les milliers de documents piratés par leurs soins chez un haut fonctionnaire de l’administration Poutine.

Ces documents montrent les échanges textes entre hauts fonctionnaires russe sur la manière de dire «merci» au FN en échange de son soutien sur la Crimée.

Lire la suite sur Le Kiosque aux Canards

Le Front national pour la justice ? Sauf pour lui

L’affaire Pénélope «Moneypenny» Fillon ouvre une énorme brèche dans la réalité des serviteurs de l’État. Après les pseudos salariés du Front national au Parlement européen, on se rend compte d’une chose : quand la gauche découvre en son sein des profiteurs, la justice intervient immédiatement et les condamne. Quand Les Républicains et le Front national découvrent des pourris ; ils tergiversent et tentent de noyer le poisson.

Des emplois fictifs au Front national ? Une vingtaine de collaborateurs du parti d'extrême-droite sont dans le viseur des services anti-fraude du Parlement européen. Ils sont suspectés d'avoir occupé des emplois à temps complets, à la fois au siège du FN en région parisienne, et au Parlement européen, à Bruxelles et à Strasbourg.

Suite à ces premières enquêtes, Marine Le Pen doit rembourser avant minuit ce mardi 31 janvier la somme de 296 497,87 euros. Soit celle encaissée indûment entre 2010 et 2016 par Catherine Griset, assistante et ex-belle soeur de Marine Le Pen.

A défaut, lui seront retirées tous les mois la moitié de ses indemnités parlementaires et de ses frais de séjour, jusqu'au recouvrement complet des montants détournés.

Les anti mariage pour tous qui inventent des projets de lois

Ils ont perdu la bataille de la loi, ils ont perdu la guerre de la rue, ils ont perdu, tout simplement leur intelligence ; les anti mariage pour tous ont de nouveau fait parler d’eux, mais, à présent, par des rumeurs immondes, par de fausses affirmations, suivies malheureusement par les beaufs incultes, comme toujours.

la suite sur : Rumeurs dans les écoles : la honte des anti mariage pour tous

sur : les anti mariage pour tous montrent leurs vrais visages à Angers

et sur : Quand la manif pour tous continue de mentir

Heureusement, une majorité de françaises et de français ne se sont pas fait avoir par ces rumeurs ; L'ABCD de l'égalité, dans le viseur des organisateurs de boycott des écoles contre un supposé enseignement de la "théorie du genre", est approuvé par une majorité de Français (53%), selon un sondage BVA diffusé samedi.

D'après cette enquête d'opinion, cette expérimentation conçue pour lutter contre les stéréotypes filles-garçons à l'école est connue dans le public: 68% en ont entendu parler contre 32% qui en ignorent l'existence. Il s'agit d'une "bonne chose" pour 53% (contre 37% et 10% sans opinion). Seuls 33% jugent cet enseignement "dangereux" (contre 55% et 12% sans opinion). Il est un moyen de diffuser une "théorie du genre" pour seulement 37% des personnes interrogées (contre 51% et 12% sans opinion).

Ça rassure quand même un peu, non ?

La démocratie c’est quoi, déjà ?

Le plus simple est de reprendre sa définition. Regardons donc comment la développe l’Encyclopédie Larousse du XXe siècle : « La démocratie consiste dans l’exercice, soit direct, soit indirect, du pouvoir par le peuple. Cette organisation politique implique un état social caractérisé par le fait que tous sont égaux devant la loi, que tous possèdent les mêmes droits.

Les fonctions sont accessibles à tous, (...) les citoyens devant être appelés à la vie intellectuelle et morale, et de plus en plus mis en état d’exercer, d’une façon efficace et raisonnée, la part de pouvoir qui leur est attribuée, l’Etat démocratique a l’obligation d’instituer des œuvres d’instruction et d’éducation, et des œuvres de solidarité. Le régime démocratique a pour instrument le suffrage universel et pour cadre plus particulièrement approprié la forme républicaine ».

La démocratie n’est pas un sens unique ; les citoyens sont aussi responsables de leurs choix

Intéressant, non : “... les citoyens devant être appelés à la vie intellectuelle et morale, et de plus en plus mis en état d’exercer, d’une façon efficace et raisonnée, la part de pouvoir qui leur est attribuée...” et, pour cela ; “ l’Etat démocratique a l’obligation d’instituer des œuvres d’instruction et d’éducation, et des œuvres de solidarité...” ainsi, la démocratie n’est pas seulement et exclusivement le fait de pouvoir élire ses représentants, d’une manière directe ou indirecte ; c’est, pour toute citoyenne et pour tout citoyen, se mettre en situation d’en avoir la - les - capacité.

Depuis le temps que l’écrit Le Kiosque aux Canards... L’élitisme républicain existe ; cela se nomme l’éducation. Et sans éducation, sans connaissance, sans se bouger le fion pour chercher la substantifique moelle à un discours politique ; on ne pratique plus la démocratie. Mais un simple ersatz.

Et les politiques le savent bien ; il est tellement facile de gérer un peuple qui ne prend pas la peine de s’éduquer. Par contre, gueuler et l’ouvrir ; tout le monde sait le faire.

Et voilà comment démarre la république des gorets

La république des gorets

Commenter cet article