Hollande gagne deux points dans le premier sondage de 2014

Ce premier sondage de l'année 2014 avait valeur de test pour François Hollande, à la veille de sa conférence de presse semestrielle et alors que sa vie privée s'est trouvée exposée à la une du magazine "Closer".

Les résultats de notre baromètre mensuel LH2-"Le Nouvel Observateur" sont mauvais, voire exécrables. Mais la tendance est à un très léger mieux.

Une hausse de deux points pour le chef de l'État

Si la popularité du chef de l'Etat reste à un niveau exceptionnellement bas - seulement 26% d'opinions positives - elle se redresse, avec une hausse de 2 points par rapport au mois de décembre. Pour autant, François Hollande est loin, très loin, de sortir de la zone rouge. C'est même son quatrième mois consécutif sous la barre des 30%. Et d'ailleurs, les opinions négatives progressent elles aussi, de 3 points, à 72% (c'est le nombre de personnes sans opinion qui se réduit).

Le sondage a été réalisé vendredi 10 janvier au soir et samedi 11 janvier, c'est-à-dire après la publication de l'article du magazine "Closer" sur la supposée liaison de François Hollande avec l'actrice Julie Gayet. L'article ne semble pas avoir eu d'impact négatif sur l'opinion des Français envers l'action du chef de l'Etat - c'est aussi ce qui ressortait d'un sondage Ifop pour "Le Journal du dimanche". "Cet événement a été vite digéré par les Français comme relevant d'une question privée", observe Erwan Lestrohan, directeur d'études de LH2.

Des voeux plutôt bien compris

Les vœux du chef de l'Etat ont suscité un débat sur un tournant plus libéral de sa politique économique. Le "pacte de responsabilité" pour les entreprises a été diversement perçu. L'institut LH2 enregistre ainsi une hausse significative des opinions favorables auprès des indépendants (+8 points) à un niveau qui reste cependant très bas (19%). A l'inverse, la popularité de François Hollande recule nettement auprès des sympathisants du Parti de gauche (-9 points à 31%). "La première quinzaine de janvier pourrait avoir porté préjudice à François Hollande en diminuant notamment son crédit auprès d’une partie de la gauche", commente Erwan Lestrohan, "l'année 2014 démarre sur des bases complexes pour le chef de l’Etat."

Ayrault gagne un point

François Hollande ne semble pas pouvoir s'appuyer sur son Premier ministre pour regagner en popularité. Jean-Marc Ayrault gagne 1 point par rapport au mois de décembre, à 28% d'opinions positives. C'est là une quasi-stabilité à un niveau extrêmement bas. Plus inquiétant, il est désormais impopulaire au sein même des sympathisants de gauche (47% d'opinions positives, 48% d'opinions négatives, 5% sans opinion). Jean-Marc Ayrault se maintient cependant auprès des sympathisants socialistes (+1 point à 59%).

À lire ou à relire = Sept Français sur dix jugent que le Pacte de responsabilité est une bonne solution pour lutter contre le chômage.

Hollande gagne deux points dans le premier sondage de 2014
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog