Municipales 2014 : les impôts locaux pèseront dans le choix de 9 Français sur 10

À quatre mois des élections municipales, un sondage Harris Interactive fait un tour d’horizon des enjeux dans les communes de plus de 1 000 habitants.

À quatre mois du scrutin municipal, les Français priorisent, dans une enquête Harris Interactive, les dossiers électoraux autour de plusieurs axes ayant trait à leur quotidien : services publics, action sociale, emploi, développement économique… C’est-à-dire des dimensions souvent présentes au niveau national. Ils citent également la préservation de l’environnement ainsi que les dépenses et impôts locaux. Ces deux dernières thématiques, jusqu’à présent surtout mobilisées au niveau national, se diffusent aujourd’hui au niveau local.






Le poids des impôts locaux, leur identification, les craintes accrues depuis la mise en avant des conséquences des “emprunts toxiques” ont œuvré dans la structuration des représentations. Aujourd’hui, sympathisants de gauche comme de droite semblent attentifs à cette thématique.   La notion de sécurité prend quant à elle plus d’importance qu’il y a six mois et l’insatisfaction à ce sujet augmente même parmi les sympathisants de gauche.



Enfin, notons que les sympathisants du Front national, à l’approche des élections, continuent d’accorder une grande importance à deux thématiques : sécurité d’un côté, impôts locaux et dépenses municipales de l’autre. En revanche, ils se montrent un peu moins insatisfaits ou désireux de voir l’action municipale se saisir du maintien des services publics et des petits commerces qu’en mars dernier. En dépit de cette attention un peu moins marquée aux thématiques sociales, peut-être imputable à l’évolution du profil des sympathisants FN – de plus en plus nombreux –, ces derniers revendiquent toujours une écoute attentive des “petits”, notamment à travers la participation accrue des citoyens aux décisions.



De manière générale, chez les personnes interrogées, invitées à se prononcer sur un certain nombre de thématiques d’actualité, on peut remarquer d’une part, une forte porosité entre thématiques nationales et enjeux locaux, d’autre part, une prégnance des enjeux socio-économiques et liés au quotidien plutôt qu’aux thématiques sociétales. 
Ainsi, 89 % des Français affirment que les impôts locaux dans leur commune constitueront un sujet important dans leur choix pour les prochaines élections municipales, 61 % citent l’accueil des Roms, 54 % les rythmes scolaires et 41 % le mariage homosexuel.
De même, alors que les Français se déclarent très majoritairement opposés au principe de cumul des mandats, seule une personne sur deux (51 %) déclare qu’elle préférerait concrètement voter pour un élu local n’exerçant pas de mandat national.

Et aussi sur le Web…

Courrier des maires-L'Etat et l'AMF informent candidats et électeurs - Courrier des maires

L'Etat et l'AMF informent candidats et électeurs - Courrier des maires

A quatre mois du scrutin municipal, le ministère de l'Intérieur a mis en ligne sur son site deux mémentos à l'usage des candidats aux élections municipales et communautaires des 23 et 30 mars 2014. Le premier est destiné aux candidats dans les communes de moins de 1 000 habitants et le second aux candidats dans les communes de 1 000 habitants et plus dans lesquelles s'applique désormais le scrutin de liste en application de la loi du 17 mai 2013.… Voir la page Web

Municipales 2014 : les impôts locaux pèseront dans le choix de 9 Français sur 10
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog