Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vos visites

Publié par Bruno

Lucien Neuwirth, père de la pilule contraceptive et gaulliste historique, est mort dans la nuit de lundi à mardi à 89 ans, a annoncé le site internet du Figaro, journal où travaille son épouse. Il est mort peu après minuit des suites d'une infection pulmonaire, à l'hôpital Rossini-Sainte-Périne à Paris, a précisé à l'AFP cette dernière, Sophie Huet, également présidente de l'Association des journalistes parlementaires.

Engagé à 16 ans dans la Résistance, longtemps député puis sénateur de droite, Lucien Neuwirth avait réussi, dans la France très conservatrice d'avant 1968, à faire adopter en 1967, contre la majorité de son camp, la loi autorisant la contraception.

Né le 18 mai 1924 à Saint-Etienne, résistant à 16 ans, Lucien Neuwirth avait rejoint les Forces françaises libres. Pendant la guerre, il a été grièvement blessé, puis fait prisonnier. Adhérent au RPF à la Libération, il commence sa carrière politique comme conseiller municipal puis adjoint au maire de sa ville natale. C'est là qu'en 1957, il fait la connaissance du mouvement Maternité heureuse, qui deviendra le Mouvement français pour le planning familial. Lors du putsch d'Alger (13 mai 1958), il est porte-parole du Comité de salut public et directeur de Radio Alger. Il est ensuite élu député (UNR, UDR puis RPR) de la Loire de 1958 à 1981. Victime de la "vague rose", dans la foulée de l'élection de François Mitterrand en 1981, il est élu sénateur RPR de 1983 à 2001, date à laquelle il abandonne tout mandat local.

L'aval de De Gaulle

"C'est vrai ! Transmettre la vie, c'est important ! Il faut que cela soit un acte lucide ! Continuez Neuwirth !"La loi peut-être enfin discutée au parlement dès juillet 1967...

C'est en décembre 1967, après bien des invectives au Parlement, que sa loi relative à la régulation des naissances, dite "loi Neuwirth", est votée puis promulguée: elle autorise la fabrication et l'importation de contraceptifs, leur vente exclusive en pharmacie sur ordonnance médicale, avec autorisation parentale pour les mineures. Il faudra cependant attendre 1972 pour que les derniers décrets d'application soient pris.Il s'engage auprès de ses amis et de son groupe à déposer son projet de loi en Mai 66, ce qui sera fait.Une commission parlementaire spéciale est crée, en Juin 66, composée de plusieurs membres de chaque groupe politique, et intéressés par le sujet. Cette commission se réunit pour écouter les experts de toute sensibilité: médecins, biologistes, représentants de toute religion présente en France, démographes, associations familiales. Chacun donne son avis sur la question . Cette commission sera en place pendant 6 mois. 

Modifier les articles 3 et 4 de la loi du 31 juillet 1920, concernant la prophylaxie anticonceptionnelle

Dans le même temps, une équipe de rédacteurs et Lucien Neuwirth rédigent le rapport qui deviendra le fameux rapport Neuwirth : "Rapport au nom de la commission spéciale chargée d'examiner la proposition de loi (n°1870) de M.Neuwirth et plusieurs de ses collègues tendant à modifier les articles 3 et 4 de la loi du 31 juillet 1920, concernant la prophylaxie anticonceptionnelle." Mr Jeanneney, ministre des affaires sociales réçoit la proposition de loi à l'issue des débats,fin 66, il soutient ce projet. Pour que la loi passe, il faut toutes les voix de l'opposition, et 50 voix de la majorité. Il faut donc également le soutien du Général de Gaulle pour convaincre une partie de son bord politique de voter la loi (c'est le monde à l'envers, mais c'est bien la réalité du vote de cette loi, comme celle pour autoriser l'avortement fin 1974...)

Vidéo INA


Et aussi sur le Web…


Lucien Neuwirth
Mort de Lucien Neuwirth, père de la pilule et gaulliste historique

Commenter cet article