Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vos visites

Publié par Le Kiosque aux Canards

Ouais... C’est clair. les plumes du Canard se lèvent et se tordent dans tous les sens. Et c’est pas à cause du vent. Quoique...

C’est peut être bien à cause de ce putain de vent de folie qui tourbillonne dans les oreilles de nos nouveaux beaufs.

Nouveaux beaufs car on a l”impression qu’ils crachent dans la soupe d’un demi siècle d’avantages sociaux pour toutes et pour tous. Alors qu’eux mêmes n’ont jamais agit pour la collectivité, alors qu'ils en profitent largement.

Les sconces en manque de sauterelles

Certes, ils n’ont jamais rien fait pour la collectivité à part se plaindre, geindre comme des sconses en manque de criquets ou de sauterelles et surtout reporter leurs propres carences sur les “autres”. D’ailleurs, si ces “autres” sont d”origines étrangères, c’est encore mieux.

Plus ils se rapprochent des échéances électorales - municipales, européennes, cantonales,... - , plus ils cherchent à s’attirer les suffrages de celles et ceux qui, le vent, l’ont pris en pleine poire un jour qu’ils étaient mal lunés ou bien, plus grave, un jour qu’ils n’avaient pas les couilles de reconnaître que si leurs vies sont merdiques, c’est aussi à eux de se bouger le fion pour changer ça, et pas à l’état, et pas aux collectivités.

Le grand gloubiboulga des fausses informations

Surprenant ? Non ; à force d’entendre ça et là ces jamais content nous balancer que ce sont les immigrés qui touchent “toutes” les allocs, “tous” les avantages en roulant dans des bagnoles de luxes et en ne payant pas d’impôts ; ils en oublient qu’avant tout, si leurs vies sont merdiques à ce point ; pas la peine d’aller taper ailleurs : avec plus de cinquante pour cent d’abstention aux élections ; que ces gens là ne se plaignent pas.

Ces mêmes beaufs, qui se targuent de lutter - verbalement, bien sur... Faut pas pousser - contre l’expatriation des entreprises ne savent même pas que plus de cinquante pour cent des groupes du CAC 40 sont... De capitaux étrangers. Pourquoi ? A cause de l’immigration ? à cause des “cités” et de leurs jeunes qui glandent ? Non : à cause d’eux et à cause de leur immobilisme. Et oui, mesdames et messieurs les donneurs de leçons ; à l’étranger, ces fameux pays que vous donnez en exemple ; on se bouge le cul...Ou on ferme sa gueule !

Ces beaufs qui valident en s’auto-paluchant des propositions iniques des nouveaux ultras - droite et gauche - sont les mêmes qui, il y a soixante ans, pleuraient sur la perte des colonies, qu’elles soient issues de notre colonisation ou de l’occupation soviétique, en fonction de chaque famille d’ultras : un bon étranger, pour eux, est un esclave. Un bon étranger ; même s’il contribue à la vie économique, artistique, sociale, culturelle en bossant, en payant ses impôts, en créant reste... Un étranger sur qui il est bon de se décharger de sa propre haine de ne pas être à la hauteur.

Il n’y a jamais eu de politique d’intégration

Et ils nous baladent. Oser nous dire que la politique de l’intégration n’a jamais marché alors qu’il n’y a JAMAIS eu de politique d’intégration... Encore hier, avec le plan “Espoir Banlieues” qui se barre en quenouilles alors que le NanoPrésident nous assurait de mettre en place une “société apaisée”... Tu parles d’un apaisement, toi.


Moins de flics et de pandores, plus de police de proximité, des caméras en lieu et place de fonctionnaires, alors que les pays qui sont en avance sur le notre les virent, ces putains de caméras. Et c’est une fois encore au nouveau gouvernement de palier aux fantasmes sécuritaires et couteux de l’ancien gouvernement. Moins d’encadrement dans les écoles, moins de pognon pour le social, et des phrases à la con qui ne servent qu’a engranger la haine, type “casse toi pauv’con” et consort... Et il faudrait rattraper tout cela en un peu plus d’un an ? Bande de guignols incultes !

les beaufs crient “au loup”...

Parce qu’ils ne savent faire que ça. Parce qu’ils ne vont même plus voter. Parce que c’est vachement plus confortable de gueuler quand on se glande. Et parce que, en fait ; c’est les autres qui mettent le pays dans la panade.

Ben non. C’est pas les autres. C’est eux. C’est nous. Eux d’avoir cru dans la mégalomanie d’un type qui ne sait plus quoi faire, quoi dire pour reprendre la main. Et c’est nous d’avoir laisser faire depuis dix ans que l’UMP gèra ce pays.

Dix ans. Pas un an, pas deux pas cinq : dix ans ans.

Alors oui, Le Canard est bien obligé de reconnaître que certains des “nôtres” en branlent pas une ; qu’ils préfèrent faire passer la droite plutôt que de ranger leurs égos aux oubliettes de la majorité. Comment que ça énerve Le Canard tout ça. Tiens, si ça se trouve, c’est lui qui va se barrer. Au moins, il ne sera plus emmerdé ; il va embarquer sa canette, ses gosses, ses gnous, son stock de Pina Colada et de Short Churchill et son blog, et il vous contera la vie merveilleuse d’un monde sans beauf au bord de sa piscine.

Le Canard en a ras le bol de la beaufitude ambiante ; ouaip ! Et que ces beaufs aillent, alors, se faire sodomiser par les sconses ; ça leur permettra de se bouger le cul, pour une fois.

 Le Canard en a ras le bol de la beaufitude ambiante

Commenter cet article

francis 13/05/2015 09:13

Qu'est ce que vous nous faites canard ? Une crise de nerf !