Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vos visites

Publié par Le Kiosque aux Canards

Comme quoi, alors que les petits camarades de jeu d’Hervé Lalin, dit “Ryssen”, n’ont pas de mots assez durs contre la réforme Taubira, qui n’est, rappelons le tout de même, ni encore discuté au parlement et encore moins appliquée - donc n'a pas contribué à libérer qui que ce soit -, voici ce qui va pouvoir les convaincre que la France reste un État de droit qui condamne les auteurs de délits.

Un militant puant : Hervé Lalin, dit “Ryssen”

<h2>Un militant puant : Hervé Lalin, dit “Ryssen”</h2>
©Hervé Lalin, dit “Ryssen”

Le militant d'extrême-droite Hervé Ryssen a été condamné à trois mois de prison pour les menaces de mort homophobe qu'il avait proférées contre Bertrand Delanoë. Le tribunal correctionnel de Paris a également condamné Hervé Lalin (de son vrai nom) à un euro de dommages et intérêts et 1000 euros de remboursement de frais de justice.   

 Dans un billet publié en octobre 2011 sur son blog, fermé depuis, l'ancien membre du Front national se disait persuadé que la police allait venir le chercher, car "les super-flics du Raid ont sans doute été informés de notre projet de pulvériser" le maire de Paris, "mais ce n'est que partie remise". 

Ces propos étaient accompagnés d'injures homophobes, pour lesquelles Hervé Ryssen a été condamné à 6000 euros d'amende le 2 octobre 2012.  

 Le 7 novembre, le tribunal l'a déclaré coupable de menace de mort à raison de l'orientation sexuelle de la victime, écartant "l'humour" qu'avait invoqué le prévenu devant les services de police. Hervé Ryssen n'était pas présent à l'audience et n'avait pas mandaté d'avocat.

Plusieurs condamnations pour des propos antisémites

L'essayiste d'extrême-droite a déjà eu été condamné à plusieurs reprises pour ses propos antisémites. En février 2012, il avait été condamné à 5000 euros d'amende pour avoir diffamé la communauté juive dans le journal d'extrême droite Rivarol, en lui imputant une propension à l'inceste. 

En février 2009, il avait également été condamné à 7500 euros d'amende pour provocation à la haine raciale, après avoir publié sur son blog des propos antisémites critiquant le président d'honneur de la Ligue des droits de l'Homme.


En France, la racaille est condamnée : Hervé Lalin, dit “Ryssen” paiera pour ses délits

Commenter cet article